A lire aussi

25-09-2018 09:47

Engrais. OCP rachète 20% de Fertinagro Bieotech

Le Groupe OCP a reçu l’aval du chef de gouvernement pour l’opération de rachat de 20% du capital de…
Rejoignez nous sur :
Maroc

Après qu’elles ont eu droit à un aménagement d’horaires ou des pauses pour allaitement durant 12 mois, les femmes fonctionnaires pourront désormais prolonger cette durée à 18 mois. Un droit qui est effectif à compter de la date à laquelle le travail a été repris et donc à la fin du congé maternité de 14 semaines en vigueur.

C’est dans la circulaire du ministre de la Réforme de l’administration et de la fonction publique n°1, datant du 7 août 2018 et envoyée à la présidence du gouvernement, aux ministres, (....) aux hauts délégués et au procureur général que cette nouvelle mesure a été annoncée quant aux autorisations d’absence pour l’allaitement.

De ce fait, les mères fonctionnaires, contractuelles ou employées pourront jouir de réductions journalières de temps de travail ou de pauses durant les 18 mois qui suivent son retour à l’entreprise au lieu de 12. Des temps d’absence qui seront comptés comme temps de travail et donc rémunérés. Mohamed Ben Abdelkader, ministre chargé de la Réforme de l’administration et de la fonction publique entend ainsi appliquer la Convention internationale n°183 sur la protection de la maternité adoptée par la Conférence générale de l’Organisation internationale du travail (OIT) et approuvée par le royaume (Bulletin officiel n°6098, novembre 2012, ndlr).

Ainsi, la nouvelle réglementation devra être respectée par les administrations publiques, les collectivités territoriales et les établissements publics. Pour rappel, d’après le dernier rapport du ministère de tutelle, les femmes ne représentent que 39% des salariés de l’administration publique soit 176.145 femmes fonctionnaires.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages