A lire aussi

20-09-2018 09:27

Le PJD et le PPS accordent leurs violons

Les «appels à la paix» formulés par les membres du conseil national du PJD le 15 septembre ont été…
Rejoignez nous sur :
Maroc

Le secrétaire d’Etat chargé de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche scientifique Khalid Samadi a plaidé, mardi à Tunis, pour un partenariat stratégique maroco-tunisien dans le domaine de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique. 

« Le Maroc mise sur une coopération renforcée et un partenariat exemplaire bénéficiant aux deux pays », a-t-il dit dans un entretien avec le ministre tunisien de l'Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Selim Khalbouss auquel a pris part l’ambassadeur du Maroc à Tunis, Latifa Akharbach.

Dans ce sens, le secrétaire d’Etat a insisté sur la nécessité de mettre en place une stratégie de coopération et de partenariat aux contours clairs permettant de mettre en œuvre des programmes d’action conclus.

Khalid Samadi, qui effectue une visite de deux jours à Tunis pour présider les travaux de la réunion du comité de pilotage maroco-tunisien en matière d’enseignement supérieur et de recherche scientifique, a souligné l’impératif de se regrouper au sein de blocs de recherche scientifique et de lancer des initiatives à même de développer la coopération dans des domaines d’intérêts communs comme la sécurité alimentaire, l’agriculture, les changements climatiques et l’eau.

Le responsable a rappelé certains projets réalisés dernièrement ou ceux qui verront le jour prochainement au Maroc dont le programme d'appui à la recherche scientifique dans le domaine des sciences humaines et sociales, la formation de 200.000 enseignants à l’horizon 2030 et l’intégration de l’enseignement préscolaire au système général qui sera lancé dans le cadre des assises, prévues le 18 juillet.

Pour sa part, Selim Khalbouss a souligné l’impératif de mettre en place un partenariat à valeur ajoutée puisant sa force dans des programmes clairs avec des objectifs bien précis.

« Nos efforts doivent se concentrer sur le qualitatif et non sur le quantitatif », a-t-il ajouté, relevant que le Maroc et la Tunisie sont animés d’une forte volonté de renforcer leurs relations bilatérales dans divers domaines.

Dans ce sens, il a fait savoir qu’il sera procédé à la mise en place d’un programme d’action exécutif des décisions de la commission maroco-tunisienne dans le domaine de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, tenue en décembre dernier concernant la mobilité des étudiants et des professeurs universitaires.

L’objectif, selon le ministre, consiste à traduire dans les faits les décisions prises et de renforcer la coordination entre le Maroc et la Tunisie et faire front commun sur des projets lancés par les partenaires internationaux.

Pour réaliser ces objectifs, Selim Khalbous a insisté sur la nécessité de garantir un suivi permanent de la mise en œuvre de ces projets à travers la création d’une commission de suivi et des réunions périodiques dans les deux pays.


 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages