A lire aussi

13-09-2019 10:03

Faux et usage de faux: Trois arrestations à Marrakech

Le service préfectoral de la police judiciaire de Marrakech a arrêté, jeudi soir, trois individus,…
Rejoignez nous sur :
Maroc

2,6% représente le taux d’incidence du travail dangereux des enfants dans le royaume face à 4,6% dans le monde. Le travail des enfants au Maroc comme ailleurs, demeure une priorité gouvernementale vu les chiffres accablants livrés par les statistiques  dans ce sens.

À l’occasion de la Journée Mondiale contre le travail des enfants, le HCP a effectué un état des lieux sous le thème «Agir pour éliminer d’urgence le travail dangereux des enfants». Sur les 7 millions d’enfants marocains âgés entre 7 et 17 ans, 247 000 occupent une activité. 162 000 parmi eux (majoritairement garçons) exercent un travail dangereux, soit 81% et 76,3% de ces enfants habitent dans la campagne. La répartition entre les milieux rural et urbain révèle que 124 000 et 38 000 des enfants travailleurs sont exposés aux risques, soit 61,4% de 202 000 enfants actifs dans les campagnes et 85,6% des 45 000 dans les villes. En somme, 1% des mineurs courent un danger au travail en milieu urbain contre 4% en milieu rural.

Quatre régions du Royaume concernées

La région Casablanca-Settat regroupe le plus d’enfants assujettis à un travail dangereux avec le taux de 25,3% suivie de Marrakech-Safi avec 20,3%. La région Rabat-Salé-Kénitra a enregistré le taux de 12,7% face à 11,7% sur Fés-Meknès. Ces quatre localités abritent 70% des mineurs exerçant une activité risquée. Par ailleurs, 10,6% des mineurs actifs exposés au danger sont en cours de scolarisation tandis que 81,4% ont déjà quitté l’école et 8% n’ont jamais fréquenté un établissement scolaire.

Plusieurs activités...divers risques

Certaines activités sont plus dangereuses que d’autres notamment en milieu urbain les secteurs des services et de l’industrie incluant l’artisanat représentent les secteurs les plus risqués avec, respectivement, 52,7% et 32%. En milieu rural, le travail dangereux se concentre dans le secteur de l’agriculture, la forêt et la pêche avec un taux de 82,6%. L’exposition des mineurs aux risques du travail est plus élevée dans le secteur des BTP avec 92%. L’industrie enregistre un taux de 83,7% suivi des services avec 82,4% et enfin l’agriculture, la forêt et la pêche qui révèle 58,6%.

Etablis par les Etats membres des Nations Unis, les objectifs de Développement Durable (ODD) de l’Agenda 2030 ont prévu l’objectif 8 qui promeut la sécurité et la santé au travail. Cet agenda prévoit également l’élimination du travail des enfants sous toutes ses formes d’ici 2025 d’où la nécessité du pays d’abolir cette violation des droits fondamentaux des enfants.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages