A lire aussi

21-11-2019 08:53

Le Maroc que nous voulons...

Image par défaut
Le nouveau modèle de développement refait surface deux années après l’annonce par le roi de…
Rejoignez nous sur :
Maroc

La directrice générale de l'Agence urbaine de Rabat-Salé, Khaddouj Guennou a affirmé à lors d'une conférence organisée par l'Institut CDG en collaboration avec l'Institut CDC (France), l’importance de la dématérialisation des procédures relatives aux permis de construire.

«La dématérialisation des procédures relatives aux permis de construire est importante car elle permet l'accès à l'information, une rapidité dans le traitement et une réactivité», a affirmé, lundi à Rabat, Khaddouj Guennou qui intervenait à l'occasion d'une conférence organisée par l'Institut CDG en collaboration avec l'Institut CDC (France) sous le thème «Pour une gouvernance efficace au service des territoires».

Guennou a indiqué que les agences urbaines du Maroc tendent à la dématérialisation de l'ensemble des procédures des permis de construire, mettant en avant l'exemple pilote de la ville de Casablanca qui est d'ores et déjà opérationnelle. Dans ce sens, une autre action «très importante» a été entreprise à savoir, la mise en ligne des documents d'urbanisme, permettant ainsi à chaque citoyen d'accéder aux informations relatives à l'affectation urbanistique, a-t-elle souligné. Et de préciser que cette démarche, qui concerne déjà près de 220 documents, devrait être généralisée.

Le Maroc dispose d'un cadre institutionnel, politique et juridique «favorable», avec 30 agences urbaines qui couvrent l'ensemble du territoire national, près de 1.500 documents d'urbanisme élaborés depuis la promulgation de la loi 12.90 et l'homologation d'une moyenne de 120 documents par an, ce qui atteste d'une capacité à fédérer l'ensemble des intervenants en faveur du bien être du citoyen, estime Guennou.

En outre, la directrice de l'Agence urbaine de Rabat-Salé a plaidé en faveur d'une refonte du système de planification en matière d'urbanisme, relevant que celle-ci doit être «à l'écoute des territoires».

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages