Imprimer
Affichages : 1259

 

Des «rumeurs sans fondement aucun», c’est ainsi que le ministère en charge de la réforme de l'administration et de la fonction publique a qualifié les informations diffusées selon lesquelles il existerait des projets de décrets relatifs aux allocations des ministres et des secrétaires généraux, ou encore à l’annulation du concours de nomination à la haute fonction publique.

Les seules recommandations à la disposition du ministère sont celles émises lors du Forum national pour la haute fonction publique qui s’est tenu à Skhirat le 27 février dernier, et qui concernaient l'accès à des postes supérieurs, indique le communiqué du ministère. Autrement, le ministère assure que parmi les 45 recommandations qui découlent dudit forum, il n’existe aucune allusion explicite ou implicite en rapport avec l’annulation des procédures de candidatures et celles relatives aux concours, ou une quelconque augmentation au niveau des salaires ou des allocations.

Dans son communiqué, le ministère renouvelle son engagement quant à l'élaboration et la mise en œuvre des projets et des mesures de réforme en toute transparence, dans le cadre de la coordination gouvernementale et en concertation avec les partenaires sociaux. Les réunions effectuées dans le cadre du dialogue social démontrant, selon le ministère, l'approche participative adoptée.

En vue d'approfondir l’approche consultative et assurer un engagement optimal dans l’exercice de réforme, le ministère de la réforme de l’administration communiquera les 45 recommandations du Forum au Conseil suprême de la fonction publique, pour permettre aux fonctionnaires de consulter l’ensemble des projets de lois et de décrets que le gouvernement proposera dans le cadre de la révision du statut de la fonction publique.