A lire aussi

22-07-2019 12:09

Investissements régionaux. Le gouvernement présente ses projets d’accompagnement

Le chef du gouvernement présentera aujourd’hui les axes de l’accompagnement des PDR qui seront…
Rejoignez nous sur :
Maroc

Un homme est décédé vendredi par électrocution dans une mine de plomb désaffectée près de Jerada (nord-est du Marc), théâtre de manifestations pacifiques depuis la mort de deux frères dans un autre puits abandonné, selon la presse marocaine.

Ce mineur de 25 ans a été électrocuté par un compresseur qu'il utilisait pour extraire clandestinement du plomb dans un puits de Sidi Boubker, a précisé à l'AFP un activiste local.

Ce bourg de 2.000 habitants proche de la frontière algérienne abritait jusque dans les années 70 une importante mine de plomb.

Depuis la fermeture du site et faute d'autres sources de revenu, des mineurs continuent de s'aventurer dans les puits pour tenter d'y extraire du plomb, sans aucune mesure de sécurité.

Sidi Boubker est situé à une trentaine de kilomètres de Jerada, où des mines désaffectées sont également exploitées clandestinement par la population locale.

La mort accidentelle de deux frères, piégés dans une galerie fin décembre à Jerada, a donné lieu à des manifestations pacifiques pour réclamer une «alternative économique» à ces «mines de la mort».

Après une accalmie liée à des mesures proposées par le gouvernement le 11 février, les manifestants ont réinvesti les rues de la ville le week-end dernier pour demander des mesures «concrètes».

Un nouveau sit-in et une grève générale étaient prévus vendredi après-midi à Jerada.

 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages