A lire aussi

15-10-2018 09:39

Francophonie. Peut mieux faire !

Une nouvelle feuille de route de la francophonie sera bientôt lancée. La nouvelle secrétaire…
Rejoignez nous sur :
Credit Agricole Fellah Trade
Maroc

 

La famille du milieu néerlandais de l'Ajax Abdelhak Nouri, victime début juillet de lésions cérébrales après un malaise cardiaque lors d'un match amical en Autriche, veut davantage de clarté sur l'accompagnement médical fourni par le club au joueur, ont rapporté samedi les médias néerlandais.

A la demande des proches du jeune footballeur, l'avocat John Beer mène l'enquête sur les circonstances de l'incident et espère pouvoir «très prochainement» en partager les «conclusions définitives», a-t-il fait savoir au quotidien néerlandais de référence NRC.

Le milieu de terrain de 20 ans, surnommé «Appie», s'était soudainement écroulé pendant un match de préparation entre l'Ajax Amsterdam et le Werder Brême, en Autriche.

Des doutes subsistent quant au moment où a débuté le massage cardiaque, qui, d'après le quotidien sur la base des images télévisées, n'a pas eu lieu durant «certainement au moins les cinq premières minutes» après l'arrivée du médecin du club sur le terrain.

Nouri avait ensuite été hospitalisé en soins intensifs à Innsbruck (Autriche) avant d'être transféré vers un hôpital d'Amsterdam. Sorti du coma artificiel et respirant à nouveau sans assistance, il avait quitté les soins intensifs fin juillet mais se trouve toujours dans un «état de conscience très bas», selon le journal.

Grand espoir amstellodamois entré au club à l'âge de 7 ans, le joueur présente des lésions cérébrales «graves et permanentes». «Une grande partie de son cerveau ne fonctionne plus et (...) les chances de rétablissement de ces fonctions cérébrales cruciales sont nulles», avait annoncé l'Ajax cet été.

Le club dit collaborer «entièrement» à l'enquête menée par Beer. «La famille Nouri veut, tout comme l'Ajax, savoir précisément ce qui s'est passé avec Abdelhak», a-t-il réagi samedi, cité par la radio-télévision publique NOS.

Le club, qui dit communiquer directement avec la famille, refuse toutefois de fournir «toute information sur le fond à des tiers comme les médias, étant donné que cela concerne un dossier médical et donc confidentiel».

Par ailleurs, la Fédération royale nationale de football (KNVB) avait constaté lors d'un contrôle médical en 2014 que Nouri souffrait d'une malformation cardiaque, jugée inoffensive par l'équipe médicale et dont la famille dit ne pas avoir eu connaissance, poursuit NRC.

La KNVB a assuré en avoir informé «oralement et par écrit» Nouri lui-même, ce qui était «suffisant» vu qu'il était alors âgé de plus de 16 ans, d'après un porte-parole cité par la chaîne de télévision privée RTL Nieuws.

Credit Agricole Fellah Trade 201/ 2019

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages