A lire aussi

17-07-2018 15:56

Qui était visé par la mise au point de Renard ?

Alors que le sujet était en principe clos, la Fédération nationale ayant déjà annoncé que le…
Rejoignez nous sur :
Maroc

La Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) a affirmé que 39 des 49 détenus impliqués dans les événements d'Al Hoceïma dans la prison locale d'Ain Sbaâ 1 à Casablanca, prennent leurs repas de manière régulière et que leur état de santé est normal.


Suite aux informations relayées par des médias marocains, la DGAPR a souligné dans une mise au point que parmi les 49 détenus dans les événements d'Al Hoceïma, 33 ont mis fin, le premier janvier 2018, à leur grève de la faim, faisant savoir que 6 détenus n'ont jamais observé cette grève.


«Certains avocats de ces détenus, censés être les protecteurs de la loi et des droits et intérêts de leurs clients, recourent aux mensonges concernant les conditions de détention de ces derniers, au point d'inciter l'un d'entre eux à simuler une perte de conscience en plein procès», a relevé la délégation générale.
La DGAPR se dit déterminée à appliquer de manière stricte et ferme la loi sans discrimination entre les prisonniers, en respectant pleinement leurs droits.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages