A lire aussi

17-01-2018 14:56

«Solo» du Maroc remporte le prix de la meilleure œuvre théâtrale 2017

Lors de la cérémonie de clôture de la 10e édition du festival du théâtre arabe, qui s’est déroulée…
Rejoignez nous sur :
Maroc

C’est le Parisien qui l’a annoncé aujourd’hui. La capitale française va mettre en place un plan d’urgence pour prendre en charge des mineurs marocains en errance dans la ville. Ce programme, qui va coûter 700.000 euros, prévoit la multiplication des maraudes pour prendre en charge ces enfants nuit et jour grâce a un suivi médical et psychiatrique.
Pour rappel, des mineurs âgés de 10 à 17 ans s’était regroupés dans les rues du quartier de la Goutte-d’or (18e arrondissement) en 2016 et depuis ils ont fait du square Alain-Bashung un espace où règne la violence et la drogue. 


«Ceux qui ont accepté d’être hébergés ont fugué rapidement, ou commis des actes violents. Ils sont dangereux pour eux-mêmes et les autres. En piètre état physique, en proie à différentes addictions… Je ne promets pas de résultats dans les huit jours, mais nous allons tenter un dispositif expérimental inédit face à ces profils qui sont connus en Afrique ou en Amérique latine, mais que nous découvrons seulement en France», a confié Dominique Versini, adjointe de la maire de Paris, Anne Hidalgo à la protection de l’enfance, au Parisien. 

Depuis, ces enfants qui ont migré clandestinement en France via l’Espagne, constituent un casse-tête juridique et sécuritaire pour la France, alors que du côté marocain, les autorités semblent regarder ailleurs. Une sorte de remake de la situations des mineurs marocains qui avaient déferlé sur la capitale Suédoise Stokholm en 2015.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages