A lire aussi

17-08-2019 11:00

Omar Hilale, président du Conseil exécutif de l'UNICEF, en visite de travail à Copenhague

L’ambassadeur, représentant permanent du Maroc auprès de l’ONU, Omar Hilale, effectue cette…
Rejoignez nous sur :
Maroc

 

Le Ministre des Affaires Étrangères et de la Coopération Internationale, Nasser Bourita a eu un entretien avec son homologue du Japon  Kono Taro en marge de la réunion ministérielle de suivi de la TICAD à Maputo au Mozambique.

 

Lors de cet entretien le ministre japonais à exprime son vif regret s'agissant des incidents et la confusion durant la séance d’ouverture de la réunion ministérielle de suivi de la TICAD.

Il a également fait part de sa stupéfaction que les autorités du Mozambique aient contourner les procédures d’accès pour  faire introduire les membres non invités du « polisario » par une porte dérobée , tout en refusant l'accès à des délégations disposant de badges et dûment accrédités. Même des membres de l'Ambassade du Japon  ont été brutalisés.

 Selon le responsable japonais, Cela représente un problème grave de sécurité. À ce sujet, le Japon a protesté vigoureusement auprès du pays hôte pour ce comportement inadmissible. Il a précisé par ailleurs que le Japon œuvrera pour régler ce problème organisationnel définitivement.

Dans ce même contexte, Kono Taro a réitéré la non reconnaissance de son pays du pseudo RASD, et a insisté que la position du Japon de ne pas les inviter aux travaux du processus de la TICAD demeure inchangée.

Il a déclaré que la prochaine ministérielle et le Sommet de la TICAD auront lieu au Japon, et de tels incidents ne se reproduiront plus.

Il est à souligner que malgré les tentatives des autorités mozambicaines, la délégation marocaine a pu assister à la réunion des ministres.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages