A lire aussi

25-06-2019 15:24

Internet mobile. Vivo Smartphone s'installe au Maroc

Vivo Smartphone, entreprise mondiale spécialisée dans les produits et services de l'internet…
Rejoignez nous sur :
Maroc

Le Plan Maroc Vert a créé plus de 48 millions de journées de travail additionnelles, soit plus de 250.000 à 300.000 équivalents emplois temps plein.

En 10 années, le Plan Maroc Vert a créé plus de 48 millions de journées de travail additionnelles, soit plus de 250.000 à 300.000 équivalents emplois temps plein. Avec une moyenne annuelle frôlant 4,8 millions d’emplois, le secteur agricole demeure, selon le ministère de tutelle, l’un des principaux pourvoyeurs d’emplois au Maroc. Il contribue actuellement à hauteur de 40% d’emploi au niveau national ainsi qu’à l’amélioration de la valeur ajoutée dans le milieu rural. Par conséquent, les journées de travail ont évolué pour leur part, passant de 110 à 140 journées, par an, ce qui a permis l’amélioration du revenu agricole. Sur le plan social, et grâce aux investissements injectés par l’État et les professionnels, le revenu agricole des agriculteurs s’est amélioré depuis le lancement du Plan Maroc Vert à hauteur de 66%, ce qui a affecté positivement le pouvoir d’achat des ruraux leur permettant ainsi l’accès à de nouveaux services. Cette décennie de mise en oeuvre de cette feuille de route a également contribué à la stabilité relative aux prix des produits alimentaires. Alors que les prix des produits agricoles ont connu une augmentation sur le marché mondial, les prix au niveau national sont par contre restés relativement stables grâce à l’amélioration de l’offre, à la politique commerciale adoptée et au soutien des prix aux consommateurs.

Un niveau d’autosuffisance soutenu
Pour le ministère de l’Agriculture, il a été absolument indispensable de maintenir un niveau d’autosuffisance soutenu, ce qui a été relevé durant cette décennie par plusieurs produits alimentaires parmi les plus élevés de la région MENA. Il s’agit notamment d’une autosuffisance complète des fruits et légumes et les produits animaux, tels que le lait et la viande (98 à 100%). En ce qui concerne les céréales, le taux d’autosuffisance varie entre 60 à 70%, alors que le taux pour le sucre est fixé à 47%. Dans ce cadre, il est à signaler que le Maroc a atteint, deux ans avant la date prévue (fi n 2015), le premier Objectif du millénaire de développement fixé par l’ONU, à savoir réduire l’extrême pauvreté et la faim. Il va sans dire aussi que c’était grâce à la mobilisation de 43 MMDH, sous forme d’investissement public, que ces résultats ont été atteints, puisque le secteur privé a injecté, pour sa part, près de 60 MMDH de capitaux dans le secteur agricole.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages