A lire aussi

Rejoignez nous sur :
Maroc

L’Observatoire marocain du bonheur vient de publier les résultats de la première étude nationale sur le bien-être au travail. Réalisée par le cabinet OpinionWay auprès de 1.200 travailleurs, tous secteurs d’activités confondus, cette étude vise à identifier les facteurs qui expliquent et impactent le plus leurs ressentis.

Sur l’interrogation «globalement, diriez-vous que vous vous sentez bien au travail ?», sur une échelle de 1 à 10, les salariés marocains donnent une note moyenne de 6,6/10. En effet, 10 signifie qu’ils se sentent très bien et 1 qu’ils ne sont pas du tout bien au travail.
Dans le détail, 36% ont donné une note de 1 à 5, 18% une note entre 6 et 7 et enfin 46% une note située entre 8 et 10.
En somme, 46% des Marocains ressentent un vrai bien-être au travail (note de 8 à 10) alors qu’à l’autre extrémité du continuum (note de 1 à 5), plus du tiers des sondés (36%) sont plutôt «pas heureux» au travail.
Parmi les différentes catégories, les hauts fonctionnaires du public semblent les plus satisfaits de leur sort (note de 8 à 10 : 56% contre 46% sur le total de l’échantillon). Parmi les salariés qui affichent le plus haut niveau de bien-être ressenti, on retrouve aussi les résidents des provinces du sud du pays (54%), les individus ayant obtenu une augmentation salariale (54%) et les mieux nantis (CSP A : 50%).
En revanche, les individus qui expriment un certain «mal-être au travail», sont surreprésentés en zone rurale (note de 1 à 5 : 50% contre 36% sur le total de l’échantillon), dans les secteurs de l’agriculture, de la pêche et de la foresterie (50%), parmi les CSP D et E (45%) et parmi les ouvriers du privé (44%).

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages