A lire aussi

12-11-2019 11:57

Bab Sebta. Arrestation d'une étrangère en possession de plusieurs centaine de kg de chira

Suite à une fouille minutieuse d'un véhicule utilitaire, les membres de la brigade de contrôle…
Rejoignez nous sur :
Maroc

Pour les pèlerins qui préfèrent consulter les agences de voyages, ils devront payer une taxe de 400 DH, contre 800 DH pour les pèlerins qui préconisent le pèlerinage organisé par le ministère des Habous.

Les Marocains qui souhaitent faire leur pèlerinage à la Mecque, lors de la saison prochaine, devront s'adapter aux nouvelles modalités de paiement.

Lors d’une conférence de presse, tenue hier à Rabat, et qui a rassemblé les responsables d’agences de voyages et les ministères du Tourisme et des Habous, l'un des représentants des Habous, Abdeslam Boutaleb, a ainsi expliqué que les pèlerins devraient prévoir de régler leurs dépenses en Arabie saoudite, à l'avance et par voie électronique, à partir de cette année.

Abdeslam Boutaleb, qui s’est fait le porte-parole du ministère des Habous, lors de cette rencontre, a souligné que cette décision, prise l’année dernière, n’avait pas été appliquée au Maroc, celui-ci ayant convaincu les autorités saoudiennes de faire une exception pour les pèlerins marocains. Cependant, il ne faudrait pas s’attendre à ce que «cette gentillesse» soit rééditée cette année, cite la même source.

«Cette nouvelle procédure a provoqué un tapage parmi les responsables d’agences de voyages qui ont immédiatement appelé les ministères concernés à intervenir auprès des autorités saoudiennes pour annuler ces nouvelles procédures qui risquent de démotiver les pèlerins marocains», rapporte Assabah dans son édition du mercredi 8 février.

Les frais, concernés par cette mesure, sont relatifs à certains rituels opérés durant le Hajj, comme l’achat de cadeaux ou d’eau de Zemzam, par exemple. Selon les propos du responsable du ministère des Habous, les pèlerins pourront toujours passer par les voyagistes pour payer ces frais.

Dans ce sillage, le ministre indique que «toutes les mesures de pèlerinage seront électroniques, ajoutant que «11.000 pèlerins ont préconisé les services des agences de voyages, soit 186 agences, contre seulement 4.000 pèlerins depuis 3 ans», indique le ministre des Habous.

 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages