A lire aussi

24-06-2019 11:32

Violence à l’égard des femmes. L’enquête nationale décortiquée par les députés

La commission parlementaire thématique chargée de la Parité et de l’égalité à la chambre des…
Rejoignez nous sur :
Maroc

 

La Caravane des Régions (LCDR) a organisé, le jeudi 12 janvier, sa 7ème étape à Oujda. La ville chef lieu de la région de l’Oriental a reçu cette conférence organisée par le quotidien Les Inspirations Eco.

Fidèle à son esprit initial, cette septième conférence de la Caravane des Régions  a été caractérisée par une transparence remarquable. Les intervenants ont souligné qu’à l’instar de plusieurs autres régions les investisseurs de l’Oriental souffrent  doivent affronter au quotidien plusieurs obstacles, notamment, ceux relatifs au foncier, au financement, à la fiscalité et la formation. Enoncé dans plusieurs interventions, le foncier demeure cher dans la région.

La région de l’Oriental qui compte une préfecture et 7 provinces est la 3ème plus grande région du Maroc.  Avec un potentiel  naturel et économique importants, la région a besoin d’un plan de développement pour effacer les inégalités au niveau de ces provinces. Pour  Mohamed L'Mbarki, directeur de l'Agence de développement, « ce n’est, certainement pas, les grands projets qui assurent une véritable croissance des régions mais plutôt ceux qui proposent des solutions adaptables aux conjonctures locales. Et de souligner que l’Oriental a longtemps souffert d’une certaine marginalisation. De son côté, Mohamed Sabri, DG du CRI a relevé que la région de l’Oriental dispose d’un Fond d’investissement de 30 MDH pour soutenir les investisseurs.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages