A lire aussi

23-03-2017 12:39

Le train des exportations en manque de vitesse

Locomotive de l'insertion du Maroc dans le commerce international, les exportations cherchent…
Rejoignez nous sur :
Maroc

Au cours du Conseil des ministres tenu aujourd’hui au palais royal de Marrakech, le souverain s’est informé des conditions de déroulement de la deuxième étape de l’opération de régularisation des migrants en situation irrégulière au Maroc.

Le Roi a attiré l’attention que la limitation à une seule année de la durée de validité de la carte de séjour qui leur est délivrée engendre plusieurs contraintes pour ces migrants qui entravent leur intégration et leurs conditions de vie au sein de la société, tels que l’acquisition d’un logement, la contraction d’un crédit ou la réalisation de projets.

Le  Roi a donné ses instructions aux départements concernés pour s’atteler à l’examen de la possibilité de relever à trois ans cette durée de validité et accélérer et simplifier les procédures.

 

 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages