A lire aussi

21-09-2017 10:13

Contrôle fiscal : La vérification à l’amiable enfin formalisée

La Direction générale des impôts (DGI) vient d’émettre une note dans laquelle elle fixe les détails…
Rejoignez nous sur :
Maroc

L’Agence française de développement (AFD) finance, à hauteur de 550.000 euros, le projet de l’École nationale supérieure des mines de Rabat (Mines Rabat) et de l’École nationale supérieure des mines de Douai, qui a pour objectif de mettre en place un Pôle de compétence en milieux atmosphériques (PCMA) sur le campus de Mines Rabat.


Ce projet est parti du constat alarmant de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), selon lequel 92% de la population mondiale respire un air pollué, particulièrement dans les centres urbains, ce qui provoque entre 100 et 150 décès pour 100.000 habitants. De ce fait, la France qui dispose d’une solide expérience sur le plan formation et recherche en sciences atmosphériques, mettra à la disposition du Maroc son savoir-faire, en soutenant le nouveau Pôle de compétences en milieux atmosphériques.


Cette structure scientifique permettra le traitement des questions liées à la recherche, à la surveillance de la qualité de l’air, à la modélisation de la pollution atmosphérique et à la formation initiale au profit des élèves ingénieurs.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages