A lire aussi

09-09-2019 12:51

Lesieur Cristal. Le cap maintenu malgré le contexte volatil

Le chiffre d’affaires du groupe Lesieur Cristal, opérateur agro-industriel marocain, a atteint 1,94…
Rejoignez nous sur :
Maroc
27.463 migrants ont été régularisés l'année dernière au Maroc./DR
 
Le Conseil national des droits de l’homme (CNDH) a appelé à hâter l’adoption des projets de loi relatifs à l’asile et à l'immigration conformément aux finalités de la nouvelle politique initiée par le Maroc en la matière, mercredi à Genève.

Lors d’un débat interactif au Conseil des droits de l’homme de l'ONU, en présence du rapporteur spécial de l’ONU sur les droits des migrants, Mohamed Sebbar, le secrétaire général du CNDH a mis en avant l’approche globale consacrée par le Maroc en 2013 au domaine de la gestion migratoire. 

Il a plaidé pour le développement des capacités de la société civile et de mécanismes d’intégration des étrangers, ainsi que pour une coordination accrue entre les acteurs concernés.

La nouvelle politique migratoire a mis en œuvre une opération exceptionnelle de régularisation de la situation des migrants en situation irrégulière à partir de juillet 2014.  

Mohamed Sebbar a aussi mis l’accent sur le rôle de la commission nationale de suivi et de recours, présidée par le CNDH. La même source indique que 92% des 27.463 cas ont été régularisés, dont 10.201 femmes, de même que 577 demandes d’asile ont été satisfaites. 

La commission nationale de suivi et de recours a également joué un rôle pour favoriser une plus grande souplesse dans le traitement des demandes de régularisation et pour la reconnaissance légale des associations constituées par les migrants.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages