A lire aussi

28-06-2017 12:13

Rififi autour du géopark de Jbel Bani

Alors que le Conseil provincial de Tata a procédé à la création de la Fondation provinciale du Bani…
Rejoignez nous sur :
Maroc
La ville d'Essaouira a accueilli le 1er Forum méditerranéen des jeunes leaders./DR

Une trentaine de futurs leaders et près de 200 jeunes engagés dans la vie associative et citoyenne au Maroc et en France se sont réunis à Essaouira, du 02 au 04 octobre, pour débattre de sujets d'actualité se rapportant notamment aux phénomènes de radicalisation, aux réfugiés, aux changements climatiques et à l'exclusion sociale.

Réunis dans le cadre du 1er Forum méditerranéen des jeunes leaders, ces jeunes se sont relayés au Centre culturel Dar Souiri pour débattre de questions, qui constituent des sujets de préoccupation partagée pour les pays de l'Europe et d'Afrique du Nord.

Selon le conseiller de coopération et d'action culturelle à l'ambassade de France au Maroc, Jean-Marc Berthon, cette rencontre a été une grande réussite du fait qu'elle a permis de rassembler plus de 200 personnes à Essaouira pour discuter de préoccupations communes à ces jeunes avec à la clé des interventions de grande qualité.

«Les interventions des participants résonnaient par leur grande vérité et il n'y avait pas de place à la langue de bois», a-t-il ajouté.

Et de relever que les organisateurs comptent rééditer ce forum avec cette fois la participation de jeunes leaders issus des différents pays composant le pourtour méditerranéen.

Pour la présidente de la Fondation Anna Lindh, Elisabeth Guigou, ce forum s'inscrit en droite ligne avec la vocation de la fondation qui est de contribuer au rapprochement des deux rives et de favoriser le dialogue des cultures.

Appel d'Essaouira

«Nous nous sommes retrouvés à Essaouira avec nos expériences, nos vécus, nos aspirations, avec nos langues et nous avons parlé et partagé et avons constaté que nous nous posons les mêmes questions...Quelle place sera la notre dans un monde en pleine mutation ? Que ferons nous, dans ce monde où des crises, de natures différentes, se succèdent les unes aux autres ?», lit-on dans l'Appel d'Essaouira ayant sanctionné les travaux de ce forum.

«Les problématiques qui sont celles de ce monde, de ce pourtour méditerranéen nous lient de façon tellement étroite qu'il nous faut désormais agir ensemble. Nous voulons que l'action, et seule l'action, soit la prochaine étape de ces moments magnifiques que nous avons partagés», ajoute le document.

«Passeport des Talents méditerranéen»

Les idées, les projets et les actions proposés, seront consignés dans un «Livre blanc», font savoir les participants à travers ce document.

Parmi les préconisations figureront notamment la création d'un «Passeport des Talents méditerranéen», des mesures pour étendre l'accès à la communication numérique et aux langues étrangères, ou encore des propositions pour harmoniser le droit d'asile.

Les participants ont pris l'engagement de «saisir la grande et belle opportunité qui a été donnée de se connaitre et de se projeter ensemble dans un avenir commun, et de prolonger ce forum pour une Méditerranée de paix, de prospérité et de liberté».

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages