A lire aussi

20-08-2019 10:15

L’Istiqlal vise à mettre fin à la rente partisane via un projet de loi

Le projet propose le concours comme condition principale pour déterminer la compétence au lieu des…
Rejoignez nous sur :
LES ÉCO PARTENAIRES

Par sport électronique ou e-sport en anglais, on désigne la pratique d’un jeu vidéo via Internet sur un support électronique (tablette, ordinateur, smartphone, console, etc.) ou en réseau local (LAN party).

L’avènement de l’e-sport s’est annoncé à la fin des années 1980 suite à l’apparition des premiers jeux en réseaux multi-joueurs et sur Internet. Depuis, l’e-sport s’est progressivement professionnalisé, parvenant à la reconnaissance du Comité olympique comme discipline sportive à part entière, avec ses codes, ses tournois, ses champions, ses stars, ses commentateurs professionnels, et bien sûr, ses fans qui se comptent en millions, partout dans le monde.

Vers une professionnalisation du Gaming
A présent, le sport électronique se décline autour d’une pratique « amateur » au sein de ligues semi-professionnelles, et d’un e-Sport de haut niveau marqué par la création de ligues à travers le monde, ainsi que l’organisation de compétitions E-Sports diffusées en direct dans plusieurs pays et générant des revenus très importants. Ces derniers constituent la deuxième source de financement de cette discipline après les contributions des sponsors.

Théoriquement, tous les jeux vidéo en réseau peuvent être considérés comme du E-sport. Toutefois, les principales compétitions internationales, notamment la « Cyberathlete Professional League », les « World Cyber Games » et la « Electronic Sports World Cup », tournent autour de quelques jeux devenus mythiques comme League of Legends, Call of Duty, Counter-Strike, Street Fighter, ou encore FIFA et PES pour les amateurs du ballon rond virtuel.

Par ailleurs, en 2010 a été créée la Fédération Internationale de Sport électronique (ESIF) dont la mission est de réguler et promouvoir cette discipline.

La création de l’ESIF et la reconnaissance des sports électroniques comme discipline olympique ont accéléré la cadence évolutive de l’e-Sport. Selon SuperData Research, 390 tournois e-sport ont été organisés en 2017 dans 43 disciplines différentes, attisant l’intérêt de plus de 665 millions de spectateurs avec 15,6 milliards d’heures de visionnage. En termes de gain, l’e-Sport a enregistré plus de 1,5 milliard de dollars de revenus, notant une évolution de 26% par rapport à 2016.

inwi, porte-étendard du Gaming au Maroc
Au Maroc, les salles d’arcades ont été présentes dans les différentes villes du Royaume dès le début des années 1990 mettant les jeunes dans le bain des petites compétitions sur la Nintendo. Aujourd’hui, la discipline compte près de 1 million de Gamers au Maroc. Des joueurs marocains ont même brillé dans des compétitions internationales et été suivis par des millions d’internautes et téléspectateurs de par le monde.

Inwi, en accompagnateur fidèle aux jeunes et suivant leurs aspirations et tendances quant à ce volet, permet désormais aussi bien aux gamers qu’aux développeurs marocains de jeux vidéo d’évoluer dans l’« écosystème naturel » de inwi, l’opérateur global des télécommunications.

Ainsi, inwi s’est pleinement engagé aux côtés du collectif « Moroccan Game Developpers » pour créer des jeux à l’ADN marocaine et les promouvoir en vue de marquer une forte présence dans les industries du jeu vidéo au Maroc et dans la région.

Dans le même ordre d’idées, ladite collaboration a favorisé le développement de plusieurs jeux devenus célèbres puisqu’inspirés de la culture marocaine ; à titre d’exemple : « Z7am » et « Trombiya », tous les deux disponibles sur « La3b’in », la plateforme inwi dédiée au Gaming.

Par ailleurs, inwi est le seul opérateur marocain à disposer d’une plateforme entièrement dédiée aux jeux 100% marocains sur mobile. Il poursuit son engagement aux côtés des Gamers et développeurs pour le développement et la structuration du Gaming au Maroc. Ainsi, inwi s’est adonné à la mission de fédérer les gamers marocains et leur permettre de participer aux compétitions internationales, en création, en partenariat avec Area 21, de « inwi e-league ».

« inwi e-league », l’espace de compétition 100% marocain
inwi e-league est présenté comme un programme de compétitions professionnelles sur toute l’année, ouvert à tous les joueurs marocains autour de 8 jeux phares comme League of Legends, FIFA 2017, The King of Fighters XIV, Street Fighter V, et Clash Royale.

« La création de la inwi e-league confirme l’engagement constant de l’opérateur pour accompagner au quotidien les gamers, les développeurs et les passionnés d’E-sport au Maroc. Le Royaume compte des milliers de pratiquants de cette discipline sportive à part entière. Notre objectif est de participer à structurer la pratique de l’E-sport au Maroc, d’offrir aux joueurs des espaces et des plateformes de compétition aux standards internationaux et de faire du Maroc une étape de qualification aux manifestations internationales en matière d’E-sport », souligne Brahim Amdouy, manager des contenus à Inwi.

Depuis son lancement en mai 2017, inwi e-league a suscité un intérêt massif et de plus en plus grandissant des Gamers marocains, enregistrant plus de 20.000 inscriptions et 5 millions d’interactions avec la plateforme. Ainsi, cet espace virtuel s’impose comme une plateforme de référence pour le Gaming au Maroc et confirme, par conséquent, l’engagement constant de inwi pour la promotion et le développement du sport électronique au Maroc.

Grâce à l’adhésion de inwi e-league et Area 21 à l’e-Sport Word Convention (ESWC), cette plateforme permet, chaque année, au vainqueur de la compétition, une qualification automatique et une prise en charge intégrale pour représenter le Maroc lors des championnats du Monde au « Paris Games Week ».

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages