A lire aussi

04-12-2018 10:59

L’ANRT prépare sa note d’orientation générale 2019-2022

Cette feuille de route doit prendre en compte les nouveaux défis liés à la 5G, à la libéralisation…
Rejoignez nous sur :
Les Cahiers des ÉCO / Weekend

La troupe Oubour présente sa nouvelle création théâtrale, Signature, au Théâtre national Mohammed V, à Rabat, le 20 octobre.  

Parlant d'amour et de politique dans le Maroc d’aujourd’hui, Signature est une création théâtrale signée Issam El Yousfi et mise en scène par Mahmoud Chahdi, avec des artistes et comédiens de renommée nationale tels que Zakaria Lahlou, Ouassila Sabhi, Amine Nassur, Hajar Chargui et Mohsen Malzi. La pièce relate le parcours de cinq personnages qui entretiennent des liens familiaux et professionnels étroits et complexes: Hamza, l’homme politique controversé, sa femme Soukaina, avocate révoltée et mère d’un enfant handicapé, Kenza, cousine de Soukaina, amante de Hamza et patronne d’une boîte de publicité, Tarik, frère de Kenza, ministre opportuniste du parti de Hamza et enfin Houssein, gardien de prison qui a deux femmes et qui rêve de devenir imam de mosquée.

Ces personnages sont rassemblés autour d’un événement: l’emprisonnement de Hamza, accusé dans une affaire d’effondrement d’immeuble et de diffamation contre des militaires… Tout au long de la pièce, les protagonistes de l’histoire se mobilisent pour faire sortir Hamza de prison, mais pour ce faire, ce dernier soit signer une lettre d’excuse. L'homme ne s'y résout pas… À travers les diverses situations, la pièce tente d’interroger un ensemble de thèmes et de notions tels que le pouvoir, la famille, le désir, la foi, la carrière, mais aussi de réfléchir à notre rapport social et à nos liens psychologiques avec notre réalité d’aujourd’hui… Idée originale de Zakaria Lahlou, avec une conception scénographique de Mahmoud Chahdi avec une réalisation de Hamza Mhadi, Mohamed Lassri et Amir Al Marnissi, la pièce est une plongée poétique dans un Maroc à la fois familier et lointain.

La lumière est confiée à Yassin Al Hor, la musique pensée par Mehdi Boubka et la conception des costumes à Amal Benayad. Les voix off sont signées Sanae Zaim et Ilham Loulidi. Cette création est une production de l’association Oubour en partenariat avec le Théâtre national Mohammed V. 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages