A lire aussi

23-07-2019 11:03

La nouvelle loi cadre sur l’enseignement adoptée à la chambre des représentants

La Chambre des représentants a adopté, lundi soir à la majorité, le Projet de loi-cadre n°51.17…
Rejoignez nous sur :
Les Cahiers des ÉCO / PME

IBDA Pitch Challenge est le nouveau programme d’entrepreneuriat social lancé dans les régions du Sud. Lancé à l’initiative d’Enactus Morocco en partenariat avec la Fondation PhosBoucraa, ce programme a été décliné la semaine dernière à Laâyoune avec cinq projets sélectionnés. Il s’agit, plus concrètement, d’une compétition qui vise à «mettre en avant les réalisations des étudiants entrepreneurs qui ont mis en place des projets de développement durable dans ces régions», explique-t-on auprès d’Enactus.

Pour cette première édition, cinq équipes finalistes sont entrées en compétition pour présenter leur projet et le bilan de leurs réalisations au terme de quatre mois de présélection. «Cette compétition préparatoire visait évaluer les business models des projets développés par les cinq équipes membres du réseau», expliquent les responsables d’Enactus Maroc. Dans le déroulement de cette compétition, il est à noter que tous les porteurs de projets présentent devant un panel d’experts dans différents domaines qui leurs porteurs des pistes d’amélioration dans le but de mieux les préparer pour la compétition finale prévue en septembre prochain. Pour son premier cru, le programme iBDA a d’ores et déjà mobilisé plus de 400 étudiants de 5 différents établissements de formation professionnelle.

Objectif: impact social
Enactus Morocco, en partenariat avec la Fondation PhosBoucraa, a développé ce programme spécifique, une première au Maroc, dans le but «d’insuffler une dynamique économique et entrepreneuriale pour les établissements de formation professionnelle à Bac+2», précise-on auprès d’Enactus. Ceci dans le but d’aider à l’émergence de projets générateurs de revenus à fort impact économique, social et environnemental. Dans la stratégie de développement de ce programme, Enactus envisage à terme de le déployer dans 13 établissements de formation de la région, de développer, sur 3 ans, l’esprit d’entrepreneuriat et d’initiative de plus de 3.000 jeunes de la région, d’implémenter 150 projets économiques et sociaux lancés dans les régions cibles par les résidents et répondant aux besoins locaux et de former 200 formateurs-pairs pour accompagner les projets localement. Enfin, le programme iBDA ambitionne de développer un écosystème favorable à la création de richesses socio-économiques et d’innovation.

Le programme cible au total plus de 20.000 jeunes issus des régions de Guelmim-Oued Noun, Laâyoune-Sakia El Hamra et Dakhla-Oued Eddahab. L’objectif est, in fine est de développer des projets créateurs d’emplois et des activités génératrices de revenus. Ce travail devra s’appuyer sur l’expérience en développement de projets menés par les jeunes du réseau Enactus Maroc depuis plus de 12 ans.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages