A lire aussi

11-11-2019 10:15

Raja : Patrice Carteron out !

Résultat de recherche d'images pour "Carteron leseco.ma"
Après tout juste 11 mois de son arrivée, l’ex-coach d’Al Ahly, est limogé pour mauvaises…
Rejoignez nous sur :
Les Cahiers des ÉCO / Épargne & Invest

Marché Actions
Dans l’attente de la suite des résultats semestriels, la place casablancaise tourne au ralenti. Seuls 279 MDH ont ainsi changé de main sur le marché central cette semaine, soit une moyenne journalière d’à peine 55,7 MDH contre une moyenne journalière sur l’année de 113 MDH. S’agissant des valeurs les plus actives, IAM arrive en pole position avec un volume d’affaires de 88,7 MDH. La valeur qui canalise 31,8% du flux hebdomadaire se stabilise autour de 143,1 DH. Arrive ensuite HPS qui mobilise 56,1 MDH et clôture en hausse de 1,55% à 3.351 DH. En troisième position, on retrouve ATW qui s’accapare 46,3 MDH et stagne à son tour à 476 DH.
Coté performance, le marché consolide à plat. Le principal indice du marché, le MASI, affiche, en effet, une variation limitée de 0,08% à 11.601 pts. Il en va de même pour le MADEX qui avance de 0,07% à 9.449 pts. La performance annuelle se situe ainsi à 2,09% pour le premier indice et à 2,35% pour le second.

Marché Monétaire
En dépit de la ponction de 7,27 MMDH effectuée par la Banque Centrale sur ses avances à 7 jours, le marché monétaire n’a pas manqué de liquidités. Pour cause, le retour de la monnaie fiduciaire qui continue d’’exercer un effet expansif sur la liquidité bancaire. Dans ce contexte, les banques de la place n’éprouvent aucune difficulté à avancer dans la constitution de la réserve obligatoire. Ces dernières ont amélioré leur excédent de près de 3 MMDH pour s’établir à 39 MMDH en date du 12 septembre. Du côté du Trésor, ce dernier a significativement renforcé ses injections sur le marché monétaire sous forme de placement d’excédents de trésorerie. Le volume quotidien moyen de ces opérations a dépassé les 9 MMDH.

Marché obligataire
Au titre de cette troisième séance primaire à règlement en septembre, le Trésor a retenu un montant de 1 MMDH. Il porte ainsi le volume de ses interventions mensuelles à 4 MMDH pour un besoin compris entre 9 et 9,5 MMDH. De leur côté, les investisseurs ont manifesté une demande relativement importante qui a dépassé la barre des 10 MMDH. En termes de répartition, et à l’instar des séances précédentes, les soumissions ont été majoritairement orientées vers les segments moyens et longs termes de la courbe. Ainsi, le 5 ans et le 10 ans ont capté, à eux seuls, 75% de la demande globale. Le reliquat a été proposé sur le 52 Sem (2,2 MMDH) et le 26 Sem (400 MDH). Suivant le sens de la demande, le Trésor a réparti sa levée sur le 15 an et le 5 ans en y retenant 650 MDH et 350 MDH dans l’ordre.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages