A lire aussi

12-12-2019 14:18

Maroc-Portugal. Les opérateurs main dans la main pour doper la coopération

Plus de 200 représentants d’entreprises marocaines et portugaises ont répondu présent à…
Rejoignez nous sur :
Les Cahiers des ÉCO / Épargne & Invest

Marché Actions
La marché boursier a connu une semaine chargée en information financière. En effet, au moins les trois quarts des sociétés cotées ont attendu la dernière semaine du mois d’août pour publier les résultats au titre du T2-2019. Au même titre, la semaine a été marquée par l’entrée en vigueur du récent rebalancement des indices MSCI. À cette occasion, un mouvement acheteur a été manifesté, notamment sur les grandes capitalisations IAM, ATW et BCP.  Dans ce contexte, le marché réalise une belle ascension. En effet, le principal indice du marché, le MASI, progresse de 0,87% à 11.710 pts. Il en va de même pour le MADEX qui grimpe de 0,92% à 9.542 pts. Compte tenu de cela, la performance annuelle s’élève désormais à 3,05% pour le premier indice et à 3,35% pour le second. Côté échanges, le marché central canalise un volume d’affaires de 537 MDH, soit une moyenne quotidienne de 107 MDH. Cosumar arrive en tête des volumes pour 239 MDH. La valeur qui canalise 44,6% du flux hebdomadaire progresse dans la foulée de 1,56% à 215,3 DH.

Marché Monétaire
En dépit de la ponction de 6,13 MMDH effectuée par la Banque Centrale sur ses avances à 7 jours, le marché monétaire est resté globalement excédentaire. Pour cause, le retour de la monnaie fiduciaire qui a exercé un effet expansif sur la liquidité bancaire. Dans ce contexte, les banques de la place ont pu boucler la période de constitution de la réserve obligatoire avec un solde confortable de 33,8 MMDH. Du côté du Trésor, ce dernier a continué d’injecter de la liquidité à travers le placement de ses excédents de trésorerie pour un volume quotidien moyen de 2,5 MMDH. Par conséquent, les taux monétaires se sont stabilisés à 2,20% pour la pension livrée jj et 2,25% pour le TMP interbancaire.

Marché obligataire
Au cours de cette première séance primaire du mois de septembre, le Trésor a retenu 1,5 MMDH. Les investisseurs ont, pour leur part, manifesté une demande de 4,7 MMDH. Cette dernière a été majoritairement orientée vers le 2 ans qui a capté plus de la moitié de la demande soit près de 55%. Le reliquat a été proposé sur le 10 ans (982 MDH), le 20 ans (720 MDH) et le 26 Sem (400 MDH). Face à cela, le Trésor a financé l’essentiel de son besoin sur le 2 ans en y retenant 1 milliard à 2,39% avant de boucler son besoin sur les autres segments à raison de 200 MDH sur le 10 ans à 2,96%, 170 MDH sur le 20 ans à 3,64% et 130 MDH sur le 26 Sem à 2,23%.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages