A lire aussi

18-06-2019 10:15

Finances publiques. Les recettes grimpent et dépenses stagnent

Les recettes ordinaires brutes ont augmenté de 8,2% sans tenir compte du versement en 2018 de 24…
Rejoignez nous sur :
Les Cahiers des ÉCO / Épargne & Invest

MARCHÉ ACTIONS
L’annonce cette semaine de l’augmentation de la pondération du panier des valeurs du Maroc dans l’indice MSCI Frontier Markets de 7,66% à 9,53% a attisé l’intérêt des investisseurs pour les actions sur la place casablancaise. Ceci a permis aux indices de performance de valider une septième semaine d’affilée de hausse. L’indice de toutes les valeurs cotées boucle en effet la période sur une hausse de 1,15% à 11.351 pts. De même, le baromètre des valeurs les plus actives progresse de 1,05% à 9.230 pts. Compte tenu de cela, la contreperformance annuelle n’est plus que de 0,11% pour le premier indice et de 0,02% pour le second. Côté échanges, le marché retrouve un niveau de dynamisme satisfaisant avec un volume quotidien moyen de 77 MDH, contre 44 MDH une semaine plus tôt. Par valeur, ATW arrive en pole position cette semaine avec un volume d’affaires de 97 MDH, l’équivalent de 25% du fl ux hebdomadaire. La valeur clôture à 452 DH en hausse modérée de 2,03%. Derrière, IAM mobilise 65 MDH et progresse de 0,54% à 148 DH.

MARCHÉ MONÉTAIRE
La ponction de 2,03 MMDH effectuée par BAM sur ses avances à 7j a permis au marché de retrouver son équilibre. Ainsi, les banques de la place ont ralenti leur rythme de constitution de la réserve obligatoire. Sous cet effet, leur excédent s’est effrité de 16,3 MMDH. Il reste néanmoins relativement important en se chiffrant à 25,6 MMDH. Du côté du Trésor, ce dernier a injecté de la liquidité par le biais du placement de ses excédents de trésorerie pour un volume quotidien moyen de près de 10 MMDH. Dans ce contexte, les taux monétaires se sont globalement stabilisés à 2,25%, en moyenne, pour le TMP interbancaire et 2,20% pour le repo jj.

MARCHÉ OBLIGATAIRE
Au titre de cette séance primaire, réservée au CMT, le Trésor a retenu un volume de 2,6 MMDH. Il porte ainsi le volume de ses opérations mensuelles à 4 MMDH pour un besoin compris entre 6 et 6,5 MMDH. De leur côté, les investisseurs ont manifesté une demande de 9,3 MMDH. Cette dernière a été majoritairement orientée vers le 5 ans et le 15 ans. Ces deux segments ont capté, à eux seuls, 86% de la demande globale. Le reliquat a été proposé sur le 26 Sem (400 MDH) et le 52 Sem (869,3 MDH). Face à cela, le Trésor a retenu 1,6 MMDH sur le 15 ans à 3,40% et 1 MMDH sur le 5 ans à 2,57%.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages