A lire aussi

24-05-2019 09:05

Marketing sportif . À la recherche d’un second souffle

Le marketing sportif au Maroc a atteint un premier niveau de maturité. En cette période faste pour…
Rejoignez nous sur :
Les Cahiers des ÉCO / Épargne & Invest

MARCHÉ ACTIONS
Après la pression vendeuse exercée en fi n de trimestre, en réaction à la régression des résultats des sociétés de la cote, la tension baisse et le marché des actions semble avoir résolument tourné la page de 2018. L’on se tourne désormais vers 2019 avec plus d’optimisme. Ceci se refl ète à travers des indices de performance qui enchainent une deuxième semaine consécutive de hausse. Dans les faits, le principal indice du marché, le MASI, s’apprécie de 0,80% à 11.015 pts. De même, le baromètre des valeurs les plus active, le MADEX, grimpe de 0,87% à 8.940 pts. Compte tenu de cela, la contreperformance réalisée revient à 3,07% pour le premier indice et à 3,17% pour le second. Coté fl ux, 419 MDH ont changé de main cette semaine, dont 397 sur le compartiment central. Les plus importants volumes sur ce dernier sont enregistrés par ATW qui canalise 84 MDH, l’équivalent de 21% du fl ux hebdomadaire global. La valeur clôture à 428 DH en hausse de 0,71%. Derrière, Aluminium du Maroc mobilise 65 MDH et s’apprécie de 19,64% à 2.217 DH.

MARCHÉ MONÉTAIRE
En raison de la ponction de 3,8 Mrds de DH effectuée par BAM, le marché monétaire a connu une forte demande sur le cash. Sous cet effet, les banques de la place ont signifi cativement ralenti leur rythme de constitution de la réserve obligatoire. En conséquence, leur excédent a baissé de 14,4 Mrds de DH pour atteindre 9,4 Mrds de DH. De son côté, le trésor est resté actif sur le marché monétaire. Ce dernier a procédé à des placements quotidiens moyens de 8 Mrds de DH. Dans ce contexte, les taux monétaires ont traité à 2,27% en moyenne pour le TMP interbancaire et 2,20% pour la pension livrée jj.

MARCHÉ OBLIGATAIRE
Lors de cette séance primaire réservée au court, moyen et long termes, un certain retour de la demande s’est fait sentir. En effet, le volume des soumissions a dépassé les 13 Mrds de DH. Le trésor en a retenu 2,5 Mrds de DH pour atteindre 3,1 Mrds de DH de levées sur ce mois d’avril contre un besoin compris entre 3,5 et 4 Mrds de DH. Concernant la structure de la séance, les investisseurs ont orienté plus que la moitié de leurs soumissions vers le 5 ans. Ce dernier a représenté 55% de la demande globale. Le reliquat a été répartit sur le 15 ans (3,3 Mrds de DH), le 52 Sem (2,3 Mrds de DH) et le 26 Sem (400 MDH). Face à cela, le trésor a retenu 1,5 Mrds de DH sur le 5 ans à 2,et 1 Mrd de DH sur le 15 ans à 3,50%.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages