A lire aussi

14-10-2019 15:02

Les jeunes lauréats du Young Professional Program décrochent leurs diplômes

L’Institut de développement et de formation de SAP a procédé, ce lundi, à la remise des diplômes…
Rejoignez nous sur :
Les Cahiers des ÉCO / Épargne & Invest

Malgré une baisse inattendue des encours de crédits au Maroc, les résultats de la banque ont été portés par l’activité en Afrique subsaharienne. Attijariwafa bank reste la valeur préférée, dans le secteur bancaire, des analystes de CFG.

Malgré la publication de résultats annuels mitigés, les analystes de CFG Bank sont optimistes pour l’action Attijariwafa bank. Ils la recommandent, en effet, à l’achat et lui fixent un cours cible à 397 DH. Pour rappel, le groupe bancaire a réalisé, au titre de l’année 2015, un Produit net bancaire (PNB) de 19 MMDH, en baisse de 2,3% à cause des revenus non récurrents réalisés en 2014 par la Banque des marchés des capitaux. En revanche, le résultat net part du groupe (RNPG) ressort à 4,5MMDH, en hausse de 3,4%.

À la première lecture des résultats 2015 et dans l’attente de la présentation aux analystes, certains faits attirent l’attention des analystes de CFG Bank, à commencer par les indicateurs commerciaux d’Attijariwafa bank qui restent mitigés au Maroc, puisque la banque surperforme le secteur au niveau des dépôts, mais le sous-performe en termes de distribution de crédit. Les mêmes experts retiennent également la baisse du coût du risque de la banque, malgré l’amélioration du taux de couverture à 71,9%, après l’effort de provisionnement en 2014, et la décélération de la hausse des créances en souffrance en 2015.

«Cette baisse au niveau d’Attijariwafa bank est plus prononcée qu’anticipée, nous confortant ainsi dans notre conviction quant à la capacité de la banque à renormaliser son coût du risque plus rapidement que le secteur bancaire national sur les prochaines années», soulignent-ils. Les analystes de CFG Bank notent enfin que la contribution de la banque de détail à l'international au RNPG affiche une forte hausse de 31%, attribuable selon eux à l’accélération de la croissance de l’activité au niveau des filiales en Afrique subsaharienne.

En d’autres termes, malgré une baisse inattendue des encours de crédits au Maroc, les résultats du groupe bancaire marocain ont été portés par l’activité en Afrique subsaharienne et par la forte baisse du coût du risque. Par conséquent, «Attijariwafa bank reste notre valeur préférée dans le secteur bancaire», confient les analystes de CFG Bank. Il est utile de souligner que le groupe affiche ainsi une rentabilité des actifs (ROA) de 1,3% et une rentabilité des capitaux propres (ROE) de 12,4%. Par ailleurs, le management du groupe Attijariwafa bank a annoncé un dividende de 11 DH par action. Il s’agit d’un rendement de dividende (DY) de 3,3%. 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages