A lire aussi

22-10-2019 16:02

Taghazout Bay. Le 1er hôtel en front de mer opérationnel

L’hôtel Riu Tikida Palace Taghazout vient d’ouvrir ses portes à environ 300 clients. Sixième…
Rejoignez nous sur :
Les Cahiers des ÉCO / Automobile

Moins de cinq ans après son lancement, la Fiat 500X a droit à l’incontournable cure de jouvence. Selon l’adage qui dit que l’on ne change pas une formule qui gagne, le petit SUV turinois s’est contenté d’un léger coup de fard mais s’est considérablement bonifié sur le plan technique.

Arriver en retard sur un segment n’est pas forcément une erreur et encore moins un échec ! La preuve nous vient avec la 500X qui, même si elle n’a pas été la première (ni la seconde) à «lancer» le sous-segment des crossovers urbains, a tout de même réussi à séduire plus d’un demi-million de clients dans le monde en près de cinq années de carrière. Un succès retentissant qui fait de cette Fiat l’un des modèles les plus vendus de sa catégorie en Europe. Au Maroc, après des débuts disons «timides», la 500X a pris son envol commercial dès 2017, réalisant depuis des ventes par centaines ! Des volumes condamnés à croître avec l’arrivée de la version restylée dont les évolutions vont bien au-delà des apparences.

Coup de fard
Plutôt que de tout chambouler, les designers de Fiat se sont attelés à rafraîchir la ligne extérieure à coup de petites évolutions. La plus notable concerne la signature lumineuse frontale avec de nouveaux LEDs pour l’éclairage de jour, doublés de projecteurs antibrouillard au graphisme interne inédit. Mieux encore, la 500X peut désormais disposer de phares full LED ! Le bouclier avant a également été retouché, pour devenir plus aéré et à prédominance noire dans sa partie inférieure mais uniquement dans la finition de base (Urban). Sur les deux qui suivent, il est toujours question de boucliers (avant et arrière) spécifiques à sabot de protection en gris. À l’arrière, pas de changement si ce n’est l’adoption de nouveaux blocs de feux dont la partie centrale abrite un insert de la couleur de la carrosserie. Objectif : être parfaitement en phase avec les éléments de style les plus récents de la gamme 500. De nouvelles jantes de 18’’ apparaissent au catalogue mais se réservent à la finition la plus chic. Pour le reste, cette italienne conserve sa robe sympathique et ses surfaces galbées dont d’aucun ne nieront l’effet de séduction.

Un brin plus techno
À bord, si les changements sont mineurs, ils suffisent à améliorer l’expérience de conduite. Et pour cause, la 500X a surtout profité de son lifting de milieu de carrière pour s’offrir un nouveau volant et un combiné d’instrumentation remanié qui accueille au milieu un écran TFT de 3,5’’. Autre nouveauté à bord, l’interface multimédia UConnect de 7’’ intègre désormais ce qui se fait de mieux en matière de connectivité pour smartphone, en étant compatible à la fois avec Apple CarPlay et Android Auto. L’équipement a été revu et corrigé, se déclinant à travers trois finitions dites : Urban, City Cross et Cross. La première offre d’emblée et entre autres l’air conditionné, le régulateur de vitesse, les jantes alu’ de 16’’, le capteur de pression des pneus, l’aide au démarrage en côte et l’écran tactile de 7’’ UConnect avec Bluetooth et mirroring pour smartphone. Le 2nd niveau marque le pas par sa présentation intérieure (sellerie cuir et tissu, vitrage arrière surteinté, accoudoir avant coulissant), comme par son look (barres de toit, sabot de protection, rétros couleur carrosserie) et s’équipe de phares antibrouillard, de radars de stationnement avant et arrière, d’une caméra de recul et même d’un avertisseur de franchissement de ligne avec correction de trajectoire ! Encore plus étoffée, la finition haute met le paquet, offrant notamment la clim’ auto bizone, des jantes de 18’’, les rétros rabattables électriquement, l’ouverture et démarrage sans clé, les phares full LED à allumage automatique, le capteur de pluie, l’éclairage d’ambiance et même les sièges avant électriques.

Diesel euro 6D et boîte auto
À tout cela, la 500X offre un vaste choix de personnalisation en termes de couleurs et d’habillages intérieurs mais aussi au catalogue des options avec des équipements rares sur le segment tels que le toit panoramique ouvrant, la sonorisation Beats ou encore la sellerie en cuir véritable. Sous le capot, les ingénieurs de Fiat ont également bien travaillé en revisitant les motorisations histoire de les conformer aux dernières exigences européennes et notamment la norme antipollution Euro 6D. C’est le cas du 1.6 MultiJet II, l’unique moteur disponible au Maroc et proposé avec deux boîtes : manuelle ou automatique DCT (double embrayage) à 6 vitesses. Un diesel qui développe toujours une puissance de 120 ch et un couple de 320 Nm mais devient plus écologique pour une consommation moindre avec tout juste 4,7 l/100 km en cycle mixte. Enfin, économe, la 500X l’est par définition avec des prix démarrant à moins de 200.000 DH et plafonnant à 261.900 DH. 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages