A lire aussi

22-05-2019 14:21

Vidéo. La nouvelle Clio obtient 5 étoiles d’Euros NCAP

Euro NCAP a publié, ce mercredi, les résultats de ses crash-tests. La nouvelle Renault Clio a…
Rejoignez nous sur :
Les Cahiers des ÉCO / Automobile

L’importateur marocain de Porsche propose désormais la gamme hybride rechargeable dite E-Hybrid. Outre la Panamera, le Cayenne profite également des bienfaits de cette version qui se recharge sur borne ou simplement en roulant. Un SUV bourgeois, sportif et écolo à la fois.

Les dernières incitations publiques en faveur des voitures écologiques ne pouvaient qu’encourager les distributeurs automobiles marocains quant à intégrer des modèles «verts» à leur catalogue. Parmi eux, Porsche Maroc (filiale de la Centrale automobile chérifienne) s’engage sur cette voie en ajoutant à son offre la version E-Hybrid des modèles Panamera et Cayenne. Ce dernier, fer de lance historique de la marque au Maroc, nourrit de grandes ambitions commerciales, Porsche Maroc lui ayant assigné près de la moitié de ses objectifs de ventes pour 2019. Un pari audacieux mais réaliste au vu des nombreux avantages que présente le Cayenne E-Hybrid.

Du vert pour subtile signature
Question look, cette version ne diffère pas vraiment d’un Cayenne «normal». En fait, comme pour la Panamera E-Hybrid, les designers de la marque ont eu l’idée de différencier la carrosserie à travers quelques inserts ou habillages réalisés dans un vert très flashy, dit «Acid Green». Si cette couleur saute aux yeux à travers l’inscription «Cayenne» sur le hayon, puis la mention «e-hybrid» à l’arrière aussi et sur les flancs, il n’en demeure pas moins que le détail le plus frappant reste incontestablement l’étrier de frein que laisse entrevoir chaque jante dont le diamètre va de 19 à 22 pouces. Au passage, on précisera que la taille des pneumatiques compte dans le cas présent, en influant sur la conduite du véhicule en mode 100% électrique, faisant varier son autonomie de 42 à 44 km. Pour le reste, le Cayenne E-Hybrid c’est toujours un SUV imposant (4,92 m de long) au look typiquement Porsche et à la signature lumineuse très travaillée.

Le sens de l’accueil
Ce dernier adjectif sied parfaitement à la présentation intérieure qui ne dénote d’aucune fausse note. Nappé de cuir, l’habitacle multiplie les petits détails raffinés, à l’image de l’horloge qui trône sur la console centrale ou de l’habillage supérieur de la planche de bord qui, en option, peut être en cuir ou en Alcantara. Options toujours, il est désormais possible de disposer de sièges ventilés et massants, d’un pare-brise chauffant, d’une climatisation auxiliaire activable à distance ou encore -et pour la première fois- d’un affichage têtehaute en couleurs. Accueillant, le Cayenne l’est surtout en termes d’espace dévolu aux passagers, y compris ceux de la banquette qui reçoit aisément trois adultes de grande taille. La présence de batterie dans le soubassement du véhicule n’altère en rien cette habitabilité. En revanche, elle grappille une centaine de litres au coffre, qui reste malgré tout géant avec un volume de 645 litres. La couleur verte spécifique à cette version s’invite aussi à bord, mais plus subtilement au niveau de l’instrumentation et de l’écran multimédia où s’affiche un schéma d’animation graphique lorsque le véhicule roule en mode électrique ou se recharge (en roulant au sans-plomb).

La borne, un vrai «plus»
Car c’est précisément cela qui fait toute la spécificité de cette version, dont le capot abrite une double motorisation. Il s’agit du V6 de 3.0 litres de cylindrée qui développe 340 ch de puissance et qui est épaulé par un bloc électrique de 100 kW, soit 136 ch. L’ensemble délivre une puissance cumulée de 462 ch et met à la disposition du pied droit du conducteur un couple maximal de 700 Nm ! Du coup, malgré ses 2,3 tonnes sur la balance, ce mastodonte s’autorise les performances d’un coupé sportif à l’image du 0 à 100 km/h qu’il abat en 5 secondes et des 253 km/h qu’il accroche en vitesse maxi ! C’est surtout par son utilisation quotidienne que ce 4x4 devrait le plus emballer. L’association du bloc électrique et du V6, fait que ce dernier parvient à recharger le premier en roulant, tandis qu’une fois pleines, les batteries permettent de rouler en mode 100% électrique sur un rayon de 44 km et atteindre les 135 km/h. Le véhicule est livré d’office avec un chargeur (de 7,2 kWh) et son câble, permettant une recharge complète sur secteur (220 V) en 4 heures. Il est également possible de s’équiper d’une borne de recharge à domicile ou dans son lieu de travail, moyennant une douzaine de milliers de dirhams. Un investissement qui sera amorti en moins d’un an, car à 20 DH la recharge complète (idéalement durant la nuit), le Cayenne E-Hybrid peut ensuite être utilisé strictement en électrique pour les trajets urbains du quotidien. Même en utilisation combinée (essence et électrique), le bilan s’avère intéressant avec une consommation d’environ 3,4 l/100 km. La plus belle économie se fait à l’achat et en début d’année, puisqu’avec son étiquette verte, cette version est exempte de vignette et de taxe de luxe pour un prix TTC et clé en main débutant à 1.250.000 DH. Enfin, Porsche Maroc parle d’un «stock de lancement limité», ce qui est tout sauf un mensonge. La preuve: une quarantaine de clients ont déjà passé commande de leur Cayenne E-Hybrid et sont en cours de livraison sur de prochains arrivages.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages