A lire aussi

15-01-2018 12:17

La Commission Nationale de la Commande Publique officiellement installée

La Commission Nationale de la Commande Publique (CNCP) sera officiellement installée, le mercredi…
Rejoignez nous sur :
Les Cahiers des ÉCO / Automobile

L’importateur de Ford investit enfin le segment très prisé des ludospaces, avec l’utilitaire Transit Connect et le familial Tourneo Connect. Deux gros-porteurs qui, hormis le nombre de places et l’arrière (vitré ou tôlé) de leur carrosserie, présentent, à quelques centimètres près, les mêmes aspects et une bonne dose de qualités.

Sur un marché automobile comme le nôtre, il est rare de voir une marque détenir une part de marché élevée et encore moins figurer dans le top-3, tout en étant absente d’un segment qui totalise plus de 20% des ventes totales. C’est pourtant l’exploit qu’avait réussi l’importateur de Ford (Scama), qui n’était pas encore représenté dans la catégorie des ludospaces. Malgré leur profil carré et «boxy», ces véhicules restent plébiscités par la clientèle marocaine pour leur rapport prix/volume/prestations imbattable. Désormais, familles et petits artisans peuvent rouler en ludospace avec une calandre flanquée de l’Ovale bleu. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils y gagnent d’abord sur le plan du style.

Un look moderne
Au catalogue Ford, la gamme Connect se décline en plusieurs modèles. Parmi eux, le Transit Connect se destine plutôt à une clientèle utilitaire, tandis que le Tourneo Connect cible davantage les familles. Extérieurement, il est aisé de faire le distinguo entre les deux. En fait, le Tourneo reçoit des surfaces latérales vitrées, quand le Transit recouvre ces mêmes éléments de tôle. Le Tourneo dispose d’office de deux portes latérales coulissantes et d’un hayon de coffre vitré. Du fait de sa vocation utilitaire, le Transit, lui, se contente d’une seule porte latérale coulissante, tandis que son volume de chargement est accessible via deux portes battantes (à 180°). Question dimensions, le Connect Transit reçoit un empattement et une longueur plus importants, soit respectivement 3,06 m (contre 2,66 m) et 4,81 m (contre 4,41 m). Dans les deux cas, il est question de jantes en acier de 16’’ et d’un style actuel, avec notamment une face avant fortement inspirée des récents modèles de la marque.

La qualité et la praticité d’abord
Cette même inspiration se retrouve aussi à l’intérieur, notamment au niveau de la planche de bord, avec la forme de la console centrale. Ceux qui critiqueront la dureté des plastiques ignorent que cela est voulu par les concepteurs de la gamme Connect. Et pour cause, ces véhicules ont été pensés pour durer et endurer la pire des utilisations. D’où, d’ailleurs, une batterie de tests spécifiques rigoureux et particulièrement endurants, comme les cinq millions de kilomètres parcourus à travers le monde par le Transit Connect, dans le cadre d’essais de fiabilité. Dans le même sillage qualitatif, l’habitacle fait preuve d’une insonorisation plus poussée que celle de la concurrence. Pour le reste, l’intérieur des deux véhicules profite d’un aménagement ingénieux et de rangements astucieux comme la console de pavillon avec casiers type aviation. Autres aspects pratiques, la trappe anti-erreur de carburant Easy-Fuel et les sièges arrière (sur le Tourneo) rabattables et amovibles, ce qui autorise une plus grande modularité et un volume de chargement accru.

Équipements et diesel suffisants
Praticité toujours, les utilisateurs apprécieront aussi les équipements de confort et de sécurité, ainsi que les aides à la conduite dont disposent les deux véhicules. Double airbag (airbags latéraux pour le Tourneo), autoradio avec ports USB et AUX, système Bluetooth (avec interface Sync sur le Tourneo), ordinateur de bord avec commandes au volant, lève-vitres électriques… autant de fonctionnalités utiles au même titre que l’ABS, l’aide au démarrage en côte et, surtout, le contrôle dynamique de la trajectoire (ESP). Un «plus» pour la sécurité active, surtout lorsqu’il est question de longs trajets. C’est là que la disponibilité du diesel 1.5 TDCi de 120 chevaux (6 CV fiscaux) s’appréciera le plus, avec suffisamment de couple (270 Nm) pour effectuer des dépassements et un caractère particulièrement économe en carburant (autour de 4,5 l/100 km en cycle mixte). Enfin, s’agissant des prix, les Transit Connect et Tourneo Connect profitent eux aussi de remises de fin d’années, s’affichant à respectivement 169.000 DH (au lieu de 199.000 DH) et 185.000 DH (au lieu de 219.000 DH).

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages