A lire aussi

05-12-2019 15:20

Présidentielles algériennes: Débat télévisé entre les cinq candidats

 L’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE) a annoncé l’organisation d’un débat…
Rejoignez nous sur :
Les Cahiers des ÉCO / Automobile

L’année 2019 marque une grande date anniversaire pour la Société des automobiles Citroën, à savoir son centenaire. Retour sur cette saga que l’on doit au génie créateur d’André Citroën et qui perdure aujourd’hui sous la houlette du groupe PSA. 

Cette année, le constructeur automobile Citroën souffle ses 100 bougies. En effet, c’est en 1919 qu’un certain André Citroën créa la toute première automobile portant son nom, la Type A. Quelques années auparavant, ce polytechnicien de formation s’était investi dans une usine de production d’obus, d’engrenages, de machines-outils et autres engins métalliques afin de participer à l’effort de guerre. Au lendemain de l’armistice, son complexe métallurgique situé quai de Javel, à Paris dans le 15e arrondissement, reconvertit son activité afin de s'adonner à une toute autre discipline: la production de véhicules moteurs.

André, un fondateur visionnaire
Plus qu’un ingénieur, André Citroën était un industriel curieux, un touche-à-tout dont l’audace n’avait d’égale, à l’époque, que celle d’un autre créateur automobile, Henry Ford. Citroën va d’ailleurs concrétiser l’un de ses vœux, à savoir devenir le «Henry Ford européen». Après une rencontre avec Ford aux USA, il importe les méthodes du fordisme sur le vieux continent, mais les combine à ses innovations techniques et à son savoir-faire médiatique. D’ailleurs, sa toute première auto (la Type A) est annoncée à travers une affiche publicitaire originale. Si bien qu’après un an de production automobile, Citroën compte déjà 10.000 ventes. Considéré comme pionnier et visionnaire en son temps, André Citroën l’est pour plusieurs raisons. D’abord en matière de communication. Malin qu’il était, il installa en 1921 des plaques de signalisation pour faciliter l’orientation des automobilistes sur le réseau routier français, mais celles-ci sont frappées d’un double chevron. En 1922, le nom de Citroën est écrit dans le ciel avec un avion à l’occasion de l’ouverture du 7e Salon de l’automobile. Puis en 1925, ce même nom s’inscrit en toutes lettres sur la tour qu’il illumine durant des jours. Officiellement, cet éclairage géant est destiné à guider Charles Lindbergh lors de sa traversée de l’Atlantique… en réalité, c’est un joli coup de com’! Autre exemple intéressant, celui des croisières dites Noire (Afrique), Jaune (Asie) puis Blanche (Alaska).

100 ans d’innovations et de confort
Des traversées intercontinentales qui visent à faire connaître la marque à l’international, mais aussi à donner à voir les qualités des voitures Citroën.
Des automobiles innovantes en leur temps. À commencer par la Traction avant qui, comme l’indique son nom, n’était pas une propulsion et avait une coque autoporteuse, soit des choix audacieux pour l’époque (1934). Malgré son succès, la Traction n’empêche pas la faillite de l’entreprise qui sera reprise par Michelin la même année. Un coup dur pour André Citroën qui rend l’âme six mois plus tard. Cependant, son avant-gardisme et ses exigences en termes de confort se retrouveront dans les modèles suivants. Il y eut ainsi la 2CV, ses formes rondouillardes et son confort inégalé en son temps (1939). Autre Citroën mythique, la DS est apparue en 1955 avant d’être déclinée en plusieurs versions (19, 21, 23) et déclinaisons (Pallas, break, cabriolet, ambulance…). Là encore, l’ingéniosité de Citroën est de mise avec, pour la première fois, un éclairage directionnel et une suspension pneumatique. Cette dernière lui permit de rouler sur trois roues et ainsi sauver la vie au général de Gaulle lors de l’attentat du Petit-Clamart en 1962. Plus proches de nous dans le temps, les berlines Citroën CX, BX et C6 ont elles aussi marqué leur époque par leurs intérieurs chics et confortables. Une qualité qui reste le point fort de la marque un siècle, après sa naissance. Une qualité poussée à son paroxysme sur le C5 Aircross, ultime nouveauté lancée en Europe vers la fin 2018. Enfin, prévoyant une série d’événements pour fêter son 100e anniversaire, le constructeur a notamment indiqué dans un communiqué que «célébrer le centenaire de Citroën, c’est fêter les 100 ans d’une véritable «people minded brand», une marque inspirée depuis toujours par les gens et leurs modes de vie». Une phrase qui résume tout et qui trouve son écho dans le slogan actuel de la marque «Inspired by You». Traduisez : «Inspiré par vous». 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages