A lire aussi

19-08-2019 11:04

Le Maroc: marché international de commerce de fossiles

Des fossiles vendus à petits prix au Maroc revendus à des sommes astronomiques à l’étranger, selon…
Rejoignez nous sur :
Les Cahiers des ÉCO / Automobile

Le premier constructeur européen lève le voile sur la sixième génération de la Polo. Design modernisé, dimensions accrues, technologies dernier cri... cette nouvelle mouture compte bien conserver sa double étiquette de «référence et valeur sûre» parmi les citadines polyvalentes.

Vendredi dernier à Berlin, la future remplaçante de la Volkswagen Polo a enfin cassé son moule. Devant un parterre de journalistes et de distributeurs venus des quatre coins du monde, Herbert Diess, président du directoire de Volkswagen AG, a révélé la nouvelle génération de la Polo. Celle-ci, sixième du nom, aura la lourde tâche de perpétuer la carrière à succès de ses devancières qui, en 40 années d’existence, ont totalisé plus de 14 millions d’exemplaires vendus ! Pour cela, la petite VW mise sur une plastique en continuité avec le modèle sortant, mais non moins inédite et cela se remarque sous tous les angles. D’abord à l’avant où l’ensemble bouclier-calandre-projecteurs a été remodelé avec à la clé un regard plus osé et une nouvelle signature lumineuse.

Le profil met en exergue des lignes tendues, une ceinture de caisse rehaussée et des montants arrière encore plus épais. À l’arrière, les feux ont eux aussi été redessinés, intégrant un graphisme des plus modernes. La Polo a surtout profité de sa refonte pour faire une séance de stretching, glanant ainsi 8 cm en longueur (à 4,05 m) et 7 cm en largeur (à 1,75 m). De précieux centimètres qui profitent à ses volumes intérieurs, avec une habitabilité arrière en hausse et un coffre qui passe de 280 à 351 litres. «Aucune autre voiture de cette taille n’offre autant d’espace», a martelé le patron de VW. Puis d’ajouter «la Polo est une voiture jeune et dynamique qui allie charisme et haute technologie». Herbert Diess fait ici allusion au vaste choix de couleurs et d’options de personnalisation ainsi qu’à la cure de sophistication à laquelle a eu droit la Polo. Selon les finitions ou la demande des clients, l’auto pourra s’équiper, entre autres, de phares full LED, du combiné d’instrumentation digital «Active Info Display», de l’assistant anticollision «Front Assist» avec freinage d’urgence en ville et détection des piétons, du régulateur de vitesse actif (ACC), de l’assistant de changement de voie «Blind Spot Detection», d’un écran multimédia d’une taille allant de 6,5 à 8,0’’, du chargement sans fil pour smartphone ou encore d’une suspension pilotée. Mieux encore, l’édition spéciale «First Edition» sera dotée d’un système audio de 300 watts, signé Beats ! Mécaniquement, la Polo aura droit à des moteurs euro 6 d’une puissance allant de 80 à 95 ch en diesel et de 65 à 200 ch en essence. Des blocs qui, pour la plupart, pourront disposer d’une boîte auto DSG à 7 rapports. C’est ce qu’annonce le constructeur allemand qui précise par ailleurs que la nouvelle Polo sera lancée en Europe vers la fin 2017, voire le début 2018 pour le reste du monde. Auparavant, elle sera la grande vedette du stand Volkswagen au prochain Salon de Francfort et d’ici là, le modèle sortant sera probablement une bonne affaire à se faire pour tout acheteur en quête d’une valeur sûre parmi les citadines polyvalentes.  

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages