A lire aussi

22-10-2019 15:10

Enseignement espagnol à l'étranger : Le Maroc dispose du plus grand réseau d'établissements

Résultat de recherche d'images pour "Cervantes leseco.ma"
Le Maroc dispose du plus grand réseau d'établissements d'enseignement espagnols à l'étranger, a…
Rejoignez nous sur :
Les Cahiers des ÉCO / Automobile

La marque à l’Ovale bleu teste une méthode avant-gardiste dans le design de ses véhicules: la technologique holographique de Microsoft. Une belle trouvaille, surtout pour gagner du temps dans la conception.

Au vu des récentes technologies mises à la disposition de l’industrie automobile, la CAO (conception assistée par ordinateur) paraît déjà dépassée ou presque. Parmi les derniers procédés, les projections holographiques constituent actuellement le nec plus ultra en la matière. Voilà pourquoi Ford s’est tourné vers Microsoft pour utiliser sa technologie d’hologrammes dite HoloLens. Plus précisément, ce sont les designers de l’Ovale bleu qui testent, depuis l’an dernier, cette technologie dans les bureaux de style intégrés au siège de Dearborn (Michigan).

Concrètement, cette technologie combine une maquette en argile et des projections holographiques. Il en ressort des formes et des textures que les concepteurs de véhicules peuvent voir et jauger, modéliser ou remodeler par le simple port d’un casque virtuel. Du coup, plutôt que de perdre un temps fou entre les planches à dessin, les écrans d’ordinateur et le modelage d’une maquette, les designers économisent un temps précieux grâce à cette technologie de réalité augmentée. «C’est absolument incroyable de pouvoir combiner ancienne et nouvelle méthodes –l’argile et les hologrammes– cela permet non seulement de faire gagner du temps aux designers, mais aussi d’expérimenter et de développer rapidement des véhicules au design plus épuré et plus efficace», a déclaré Jim Holland, vice-président de Ford en charge du développement. Le design des futures Ford aura donc quelque chose de très spécial. En attendant, le constructeur étudie également la possibilité d’étendre l’utilisation de cette technologie à d’autres processus de développement et d’ingénierie.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages