A lire aussi

21-10-2019 12:28

Azrou promeut la culture coréenne

La deuxième édition de la "Journée culturelle coréenne’’ a été organisée samedi à Azrou afin de…
Rejoignez nous sur :
Les Cahiers des ÉCO / Automobile

Entre l’Aïd, les départs en vacances et les préparatifs de la rentrée scolaire, le mois d’août s’est avéré, une année de plus, «poussif» pour les vendeurs de véhicules neufs. Explications...

En berne depuis le début d’année, les ventes de voitures neuves n’allaient assurément pas reprendre en août, mois historiquement connu pour sa tendance baissière et coïncidant cette année avec l’Aïd El Kébir. Résultat de cette torpeur estivale : seuls 10.231 véhicules neufs (toutes classifications confondues) ont trouvé preneurs le mois dernier. C’est ce que renseignent les statistiques de l’Aivam (Association des importateurs de véhicules au Maroc) qui font également état de 104.016 véhicules vendus depuis le début d’année, soit un repli en glissement annuel de l’ordre de -10,37%.

Peugeot et Citroën performent
Même les deux marques du leader du marché, Dacia et Renault, n’échappent pas à la baisse avec respectivement -14% et -7,5%. Pour autant, elles continuent à dominer, s’accaparant une part de marché (PDM) cumulée de 42,81% ! Dans les ventes de voitures particulières (VP) du losange, il est intéressant de noter que la Clio «carbure» toujours aussi fort ayant réalisé plus de la moitié des ventes (VP) en août. Toujours à la troisième place, Hyundai n’est pas non plus épargnée par la baisse (-2%), certes, dans une proportion bien inférieure à la moyenne générale du marché. L’importateur du 1er constructeur coréen préserve une PDM significative de 7% et doit beaucoup à l’un de ses best-sellers : le Tucson qui a réalisé 40% des livraisons de VP en août. Juste derrière Hyundai et avec seulement 100 unités d’écart, la marque Peugeot est toujours en forme, affichant 9% de croissance en glissement annuel après avoir livré près de 7.250 véhicules dont 553 le mois dernier. Là encore, le gros des ventes de VP, soit 44,3% est réalisé par une citadine, la 208, qui comme sa rivale directe (Clio) est plébiscitée alors qu’elle est en fin de carrière. La marque au lion frôle les 7% de PDM qu’elle pourrait dépasser d’ici la fin d’année. Fermant le top-5, Volkswagen accuse le coup (-23%) en cette fin de période estivale. La marque phare de la Centrale automobile chérifienne profite toujours de l’engouement pour ses deux SUV (Tiguan et Touareg) mais aussi pour son ludospace (Caddy) grâce auquel elle a réalisé près d’un tiers de ses ventes de VP en août. Citroën campe toujours à la 6e position mais elle fait tout sauf stagner. Bien au contraire et avec une croissance de plus de 33%, la marque aux chevrons est actuellement la plus dynamique du top-10. Comme ses rivales tricolores, Citroën doit son salut à sa citadine, la C3, qui réalise, à elle seule, 46% des ventes de VP en août. Au passage, on retiendra qu’avec ses deux marques (Peugeot et Citroën), Sopriam est le seul groupe du top-10 à être en progression au terme des 8 premiers mois de l’année.

Les Japonais souffrent
On ne pourrait pas en dire autant pour Fiat (7e) qui plutôt que la Punto (également en fin de vie) mise sur des micro-citadines comme la Panda et la 500. Frôlant les 4,5% de PDM (à plus de 4.600 ventes), la filiale du groupe turinois s’appuie surtout sur le ludospace Fiorino et la compacte Tipo qui connaissent une forte demande depuis des mois. Du côté de Ford (7e), la Fiesta constitue toujours un pilier commercial dans la gamme et cela même si elle réalise moins que ce que faisait sa devancière il y a quelques années. L’Ovale bleu tire son épingle du jeu également grâce au succès grandissant du Kuga ainsi qu’à ses ventes de véhicules utilitaires légers (VUL) et en particulier son grand fourgon Transit qui a séduit près de 1.000 clients cette année. Comme les autres labels de cette seconde moitié du top-10, Toyota (9e) est dans le rouge (-13%). Lancée en amont de l’été pour vanter les mérites de la gamme Toyota, l’importante invasion de chats sur les 4x3 et autres panneaux publicitaires de nos villes n’a visiblement pas réussi à inverser la tendance baissière des ventes qui, en incluant celles des VUL, totalisent 3.660 unités cette année. 10e au classement, Nissan ne fait pas mieux avec un repli à deux chiffres (-36%) et une PDM qui s’effrite à 2,78% (contre 3,06% à fin mai) du fait d’une gamme étriquée puisqu’elle ne compte véritablement que trois modèles : la Micra, le Juke et le Qashqai. Enfin, dans le même groupe (Auto Hall) et dans le reste du classement, on ne saurait passer sous silence les bons chiffres d’Opel. La marque allemande du groupe Auto Hall surfe actuellement sur une belle vague depuis des mois et plus précisément après une excellente performance en juillet (plus de 400 ventes) suivie d’un bon mois d’août (plus de 300 unités). Résultat : Opel totalise près de 2.200 ventes en 2019 et une PDM supérieure à 2%. Séduisante et large au point de couvrir 85% des segments du marché, la gamme proposée par la Société marocaine de l’automobile allemande (SMAA) explique ces bons résultats. C’est plus particulièrement le cas pour les SUV Crossland X et Grandland X qui devraient séduire encore plus avec l’arrivée de la boîte automatique. Tout cela n’est que le début d’une nouvelle success-story qui s’écrit dans l’histoire du groupe Auto Hall.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages