A lire aussi

16-09-2019 11:06

16-09-2019

Télécharger le PDF
Rejoignez nous sur :
Les Cahiers des ÉCO / Automobile

Après une année 2018 et un mois de décembre records, le marché du neuf affiche un repli des ventes au terme du premier mois de l’année. Une contreperformance qui, à l'exception des deux marques en tête, a surtout reconfiguré le classement.

Les lendemains de fêtes sont souvent difficiles ! C’est visiblement ce qu’affiche le marché des véhicules neufs, un mois après avoir battu un nouveau record des ventes. En effet et à la lecture des statistiques collectées et communiquées par l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (AIVAM), les chiffres font état d’une baisse globale de 7,18% à 12.649 véhicules vendus, toutes catégories confondues. À y voir plus longuement, ce sont surtout les voitures particulières (VP) qui accusent le coup en ce début d’année avec un repli de -9,46% à 11.608 unités vendues. À l’inverse, les véhicules utilitaires légers (VUL) sont en hausse de 29% à 1.041 ventes sauvant ainsi la mise ou plutôt les meubles. Quelles sont les raisons de cette baisse ? Une question à laquelle il est délicat de répondre même si l’on peut admettre que le mois de décembre était le plus prolifique de tous les temps (22.548 ventes). Quoiqu’il en soit, le marché ne s’effondre pas et se maintient à l’inverse de certaines marques qui ont plongé en ce début d’année au point d’entraîner une reconfiguration du top-10 des labels les plus vendus.

Dacia et Renault, leaders mais en baisse
Ces baisses concernent aussi Dacia (- 8%) et surtout Renault (- 19,5%) qui, bien entendu, conservent leur leadership au classement ainsi qu’une part de marché (PDM) cumulée colossale (41,1%). On pourrait même voir dans cette baisse de régime une cause directe sur le volume global du secteur puisque les deux marques de Renault Commerce Maroc ont toujours tiré vers le haut le marché du neuf. Dans le détail, on retiendra notamment que la marque au losange comme sa cousine roumaine tirent mieux leur épingle du jeu sur le segment utilitaire avec dans les deux cas des ventes en hausse de 96%. Côté VP, si la Clio réalise toujours de fortes ventes (586 unités en janvier) alors qu’elle est en fin de vie, d’autres modèles ne décollent pas à l’image du Kadjar qui réalise tout juste 50 livraisons alors qu’il évolue dans le segment le plus prisé du marché.

Croissance à 2 chiffres pour Hyundai, Peugeot et Citroën
Troisième marque au classement, Hyundai totalise plus de 1.000 ventes en janvier soit un volume en hausse de 16% par rapport à la même période l’an dernier. L’importateur du n°1 coréen progresse aussi bien dans les VUL que dans le VP et s’accapare une PDM historique en ce début d’année (8,47%). Hyundai Maroc peut se targuer d’être leader dans deux segments (micro-citadine avec la Grand i10 et citadine sedan avec l’Accent) mais aussi d’occuper la 2e place dans le SUV grâce à son trio composé des modèles Creta, Santa Fe et Tucson, ce dernier étant même le 2e SUV le plus vendu en janvier. En quatrième et cinquième places du classement se positionnent désormais Peugeot et Citroën. Les deux marques historiques du groupe Sopriam reviennent en force en affichant les plus fortes croissances du top-10. Elles sont pour nous les marques du mois (lire encadré) !

Toyota, l’exception japonaise
Totalement chamboulée, la seconde moitié du top-10 met en relief des labels aux performances contrastantes. Ainsi Fiat (6e) est en stagnation (+1,8%) tandis que Volkswagen (7e) et Ford (8e) plongent à -40% avec dans les deux cas des PDM à reconquérir dans les mois qui viennent. Autre label en baisse, Nissan ferme le top-10, ce qui reste une prouesse lorsqu’on voit qu’elle dispose d’une gamme limitée qui se compte sur les doigts d’une seule main. Un peu plus large et bien installée dans l’utilitaire, celle de Toyota (9e) lui autorise près de 500 ventes à fin janvier, soit une hausse de 18% par rapport au même mois l’an dernier. Merci à la Yaris qui sur les 410 VP vendues par Toyota du Maroc réalise près de la moitié et aussi au CH-R qui frôle les 100 ventes… en hybride ! Enfin, dans le reste du marché, soulignons les fortes croissances de certaines marques comme Seat (+16,7%), Land Rover (+22,6%), Volvo (54,5%), Opel (+67%), Jeep (+89,2%) et Jaguar (+128,5%) qui réalisent un bon début d’année. 

 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages