A lire aussi

19-07-2018 15:18

ODD : Le Maroc au Forum politique de haut niveau à New York

La délégation marocaine était conduite par Nezha El Ouafi, secrétaire d’État chargée du…
Rejoignez nous sur :
GCAM Engagés pour une Afrique solidaire
Les Cahiers des ÉCO / Automobile

Dans les hautes sphères de la gamme Audi, on trouve le coupé biplace R8 et la grande A8, mais pas de grand coupé à deux portes et 4 places. Or, ce dernier est bel et bien prévu du côté de la concurrence à l’image des Mercedes Classe S Coupé, BMW Série 8 et futur Polestar 1. D’où le désir affiché par l’un des dirigeants de la firme aux anneaux de combler ce vide. Plus précisément, c’est Marc Lichte, le patron du design Audi qui a formulé son souhait de voir un jour un modèle de ce genre intégrer le catalogue de sa marque. Seul impératif : les ventes doivent justifier son existence. «J’apprécie la silhouette d’un grand coupé à deux portes, mais il est également vrai que leurs volumes de vente restent bien inférieurs à ceux des modèles à quatre-portes», a-t-il répondu à une question posée sur le sujet. Puis d’ajouter «à l’avenir, qui sait ? Nous avons plein d’idées dans cette direction». Le styliste en chef d’Audi fait notamment allusion au Prologue Concept, dévoilé lors du Salon de Los Angeles en 2014. Dessiné par Lichte, celui-ci s’étend sur un peu plus de 5 mètres de long et repose sur une plateforme d’A8. Toujours selon la même source, si ce modèle devait aboutir, il s’appellerait A9, mais ne se concrétiserait pas avant 2019 et cela, du fait d’une série de nouveautés attendues cette année dans la gamme Audi et parmi lesquelles figure la très attendue nouvelle génération de l’A6.


La vidéo de la semaine

La présidence de Volkswagen, un métier qui fait rêver très tôt

Parce qu’il est rare qu’un gosse rêve de devenir un jour patron du groupe Volkswagen, les communicants de ce dernier n’ont pas raté l’occasion de prendre à cœur cette requête. L’histoire se passe en France où le petit Paul, tout juste 10 ans, a écrit une lettre à Matthias Müller, l’actuel PDG du groupe VW. «Quel a été votre parcours pour en arriver jusqu’ici ?», lit-on dans ce courrier, dans lequel ce garçonnet écrit aussi : «C’est mon rêve de devenir PDG du groupe Volkswagen». Le division com’ du groupe a non seulement répondu à Paul, mais l’a aussi invité à visiter le siège de VW France en présence de son PDG, avant de le faire voyager à Wolfsburg au siège du groupe. Là-bas, il a découvert les locaux de la marque, ainsi que son site historique de production, avant de se voir remettre une miniature en série limitée, que Matthias Müller a pris le soin de dédicacer. Paul a ainsi reçu le plus beau cadeau de Noël dont puisse rêver un jeune passionné !


Le chiffre

250 C’est le nombre d’exemplaires d’une montre que va produire la marque horlogère danoise REC à partir d’anciens modèles de la Ford Mustang mises au rebut. Baptisé REC P-51 04, ce garde-temps reprend en effet des éléments récupérés sur une rare Mustang Raven Black de 1966 qui était destinée à la casse. «Lorsqu’une voiture est destinée à la casse, la plupart des gens n’y voient qu’un tas de ferraille. Nous, nous voyons les choses différemment : il s’agit de l’âme d’une voiture et chaque voiture raconte une histoire qui mérite d’être transmise», explique Christian Mygh, l’un des deux cofondateurs danois de la marque REC. Puis d’ajouter : «Je ne découpe pas des Mustang, je redonne vie à des Mustang vouées à disparaître en les ressuscitant en montres». Le résultat est, on ne peut plus, réussi avec une création horlogère vintage et dotée d’un supplément d’âme exceptionnel.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages