A lire aussi

18-09-2019 12:38

Zone franche Souss-Massa: la société "Parc Haliopolis SA" décroche la concession

Officiellement, la concession d'aménagement et de gestion de la zone franche Souss-Massa ont été…
Rejoignez nous sur :
Les Cahiers des ÉCO / Afrique

Addoha, Alliances, Palmeraie Développement mais aussi les filiales du groupe Holmarcom ainsi que la Somagec, la SGTM, entre autres grands acteurs, sont la vitrine du Maroc en Afrique dans le domaine de l’immobilier et des BTP. Addoha et CIMAF enchaînent les projets immobiliers et les lancements de nouvelles cimenteries. Après le lancement en grande pompe de sa cimenterie au Ghana le 30 novembre dernier, l’homme d’affaires marocain Anas Sefrioui a donné le coup d’envoi des activités d’une nouvelle unité au Mali le 15 décembre dans la commune de Diago, dans l’ouest malien.

Ces nouvelles cimenteries dont les capacités annuelles de production dépassent les 500.000 tonnes, élargissent la présence des groupes Addoha et CIMAF sur le continent. En effet, CIMAF est également présent en Afrique Centrale, plus précisément au Cameroun, au Gabon et au Congo-Brazzaville. Au Ghana, Addoha se consacre à un important projet immobilier portant sur la construction de 10.000 logements et doté d’un investissement de l’ordre de 2,5 MMDH (environ 230 millions d’euros). Malgré les difficultés financières rencontrées ces dernières années, Alliances continue de nourrir des visées africaines. Le groupe développe des projets dans plusieurs pays, notamment en Côte d’Ivoire et au Cameroun. Récemment, c’est le groupe Palmeraie Développement qui a fait part de ses ambitions africaines, notamment au Rwanda, où il a signé une convention de partenariat pour la réalisation d’un projet de 5.000 logements, pour un coût total de près d'1,5 MMDH.

Cette convention a été signée en octobre 2016 dans le cadre d’une visite royale dans ce pays de l’Afrique de l’Est. «Ce projet immobilier s’inscrit dans le cadre de la vision de développement du groupe en Afrique avec son savoir-faire dans l’immobilier social et se veut un exemple de partenariat entre les deux pays», explique Hicham Berrada Sounni, PDG du Groupe Palmeraie Développement. Enfin, l’acteur public Al Omrane a été associé au Sud-Soudan dans les études de faisabilité pour la construction de la future capitale du plus jeune État africain, alors que Marchica Med est engagé dans le projet pharaonique d’aménagement de la baie de Cocody à Abidjan. 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages