A lire aussi

04-12-2018 15:31

Copa Libertadores. Les billets du match River Plate-Boca Juniors écoulés

Les billets destinés au grand public, pour le choc River Plate-Boca Juniors, ont été écoulés en…
Rejoignez nous sur :
Les Cahiers des ÉCO / Afrique

La société marocaine basée à Marrakech vient d’ouvrir une succursale à Dakar. Objectif : améliorer la distribution de ses produits halal pour bébés sur le marché sénégalais, mais aussi dans toute la sous-région ouest-africaine.

Agro-Food Industrie, spécialiste mondial de l’alimentation halal pour bébés, annonce l’ouverture de sa première succursale à Dakar, la capitale sénégalaise. «La décision d’ouvrir une succursale au Sénégal fait partie de notre plan d’extension pour la distribution en direct de nos productions en Afrique et Dakar a été choisie en raison de sa très forte activité portuaire et une demande très importante en aliments pour bébé et en lait en poudre», déclare Philippe Karim Charot, directeur général et co-gérant d’Agro-Food Industrie. Pour cette société marocaine basée à Marrakech, la succursale dakaroise permettra de mieux servir ses clients et prospects dans toute la sous-région ouest-africaine. Le Sénégal est ainsi considéré comme «le point d’entrée» pour percer l’ensemble des marchés de ma communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

Développement
L’ouverture de la succursale de Dakar s’inscrit donc dans une démarche de proximité. «Externaliser au Sénégal une partie de nos stocks de petits pots bébés, céréales et laits en poudre va permettre aux très nombreux distributeurs locaux de disposer de produits sur place et de pouvoir développer fortement leurs ventes», explique Bruno Montier, l’autre co-gérant d’Agro-Food Industrie. En début mars dernier, la société avait pris part au Salon du halal organisé à Dakar, en présence du ministre délégué au Commerce extérieur, Mohamed Abbou. D’ailleurs, elle était la seule à y faire valoir le «made in Morocco» en face d’acteurs en provenance d’Algérie, de la Côte d’Ivoire ou encore de la Tunisie.

Leader du halal pour bébés
Il est à noter que cette entreprise se considère comme «premier fabricant mondial de l’alimentation halal pour bébés». Elle compte plus de 80 références entre céréales, petits pots légumes, viandes et poissons, compotes de fruits, boissons fruitées et lait en poudre. Ses produits certifiés ISO 22000 et le label halal délivré par le ministère marocain de l'Industrie sont exportés dans plus de 25 pays à travers le monde (Europe, Afrique, Moyen-Orient, Asie).


 

Le Plus de Maroc Export
L’Afrique présente un large éventail d’opportunités dans plusieurs secteurs : agroalimentaire, infrastructures, énergies, formation, etc. Les entreprises marocaines, eu égard à leurs expertises et expériences dans ces domaines ont beaucoup de débouchés à exploiter pour favoriser leur développement sur le continent. Maroc Export les accompagne afin d'augmenter leurs chances de mieux répondre aux appels d'offres. Les forums d'échanges d'expertises, à l'instar du Forum du Bénin, l'internationalisation du Salon de l'eau et l'internationalisation d'Elec Expo, en collaboration avec l'Amepa, la Fenelec et l'Ofec, sont autant d'actions à intensifier pour augmenter les chances des entreprises nationales de nouer des liens pour se voir confier des projets d'envergure. Maroc Export profite également des différentes rencontres pour organiser des rencontres B to B, en plus de missions d’affaires.


 

Philip Karim Charot
DG d'Agro-Food Industrie

Les Inspirations ÉCO : Pourquoi une succursale sénégal aise ?  
Philip Karim Charot :  Nous faisons distribuer nos productions Halal pour bébés depuis plus de 7 ans sur le Sénégal par l’intermédiaire d’importateurs-distributeurs. Ces entreprises distribuent nos produits ainsi que des centaines d’autres produits alimentaires et ne peuvent consacrer beaucoup d’énergie spécifiquement pour notre gamme bébés. Nos petits pots et céréales bébés demandant à être soutenus en permanence, il ne pouvait y avoir meilleur distributeur sur place que nous-mêmes, pour assurer ce travail auprès des autorités médicales et des différents prescripteurs, pédiatres et centres de santé.

Pensez-vous à terme implanter des unités de production en Afrique subsaharienne ?
Nous nous sommes donnés entre 2 à 3 ans pour développer cette agence et réfléchir à l’opportunité de création d’une unité industrielle. L’agence de Dakar a été créée pour le Sénégal mais également pour pouvoir livrer rapidement les pays de la sous-région : Mali, Niger, Burkina… En fonction de la réussite de nos ventes, une usine sur place sera, je l’espère, une nécessité.

Quels sont les objectifs attendus de la succursale sénégalaise ?
Nous avons travaillé pendant plus de 6 mois au développement d’une recette spécifiquement pour le Sénégal pour faire du lait caillé, recette que nous avons baptisée Teckmilk. Cette démarche n’avait jamais été faite auparavant par aucun industriel. Nous sommes très confiants sur le lancement commercial de ce nouveau lait qui a été accueilli avec beaucoup d’enthousiasme par de très nombreux clients sur place. Je vous donne rendez-vous en fin d’année pour faire un premier bilan de ce lancement.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages