La 32e édition de la Coupe d'Afrique des nations de football (CAN), dont le lancement est prévu pour le 21 juin courant en Egypte, se singularise par une forte présence de l'arbitrage arabe avec 9 arbitres centraux et 13 assistants.

La liste définitive des arbitres retenus par la Confédération africaine de football (CAF) pour officier les phases finales de la CAN a été dévoilée le 6 courant. Elle comprend 26 arbitres centraux et 30 assistants. Deux marocains (Redouane Jeyid et Noureddine El Jaafari) figurent parmi la liste des arbitres arabes sélectionnés pour diriger cette compétition, aux côtés de trois Tunisiens (Sadok Selmi, Youssef Essrayr et Guirat Haythem), deux Egyptiens (Amine Omar et Ibrahim Noureddine), outre un Algérien (Mustapha Ghorbal) et un Mauritanien (Beida Dahane).

En ce qui concerne les arbitres assistants, 13 Arabes sur 30 retenus figurent sur la liste définitive. Il s'agit, en l'occurrence de Azgaou Lahcen et Mustapha Akarkad (Maroc), Mokrane Gourari et Abdelhak Etchiali (Algérie), Tahssen Abo El Sadat et Abouelregal Mahmoud (Egypte), Mohammed Ibrahim et Waleed Ahmed Ali (Soudan), Yamen Mellouchi et Anouar Hmila (Tunisie), Attia Amsaaed (Libye) et Soulaimane Almadine (Comores). Aux côtés des arbitres assistants arabes, la CAF a retenu aussi Jerson Emiliano Dos Santos (Angola), Seydou Tiama (Burkina Faso) et Nguegoue Elvis Guy Noupue et Evarist Menkouande (Cameroun).

Sélectionnés à l'issue d'un stage de préparation pour la CAN Egypte-2019, organisé du 28 avril au 5 mai derniers à Rabat, les hommes en noir retenus vont diriger 52 rencontres, 36 en phase de poules, 8 au 2è tour, 4 aux quarts de finale, 4 en demi-finales, finale et match de classement.

Par ailleurs, cette édition qui se déroule avec 24 équipes en lice connait la présence de 552 joueurs, soit un record de joueurs internationaux africains de football réunis lors d'une compétition continentale.

Le Flash Sport

0
Partages
0
Partages