A lire aussi

22-05-2019 13:00

Citroën C5, le choix de la différence

Lancé en Europe fin 2018, le C5 Aircross arrive enfin dans le réseau de Sopriam, l’importateur de…
Rejoignez nous sur :
Finances

Le groupe enregistre 62 millions de clients, en progression de 4,8%, avec un renforcement de la profitabilité. L’activité internationale du groupe est, quant à elle, légèrement grippée.

L’opérateur télécom historique continue de gratter des parts de marché et assoit sa position privilégiée dans le marché. Le groupe a, en effet, réalisé, lors du premier trimestre 2019, un résultat net part du groupe (RNPG) en hausse de 0,5% à change constant, a indiqué lundi l’opérateur des télécommunications. Les résultats consolidés du 1er trimestre 2019 font apparaître une progression de 4,8% de la base clients à près de 62 millions.

«Porté par l’essor de la Data Mobile sur l’ensemble de ses marchés de présence, le groupe Maroc Telecom termine ce premier trimestre avec des résultats au-delà des objectifs», a commenté le président du directoire, Abdeslam Ahizoune, dans un communiqué. «Cette dynamique bénéficie aussi des efforts continus d’optimisation des coûts, qui permettent au groupe de maintenir des marges solides, malgré l’accroissement de la pression fiscale et sectorielle dans certains pays de nos filiales», a-t-il souligné.

À fin mars 2019, un chiffre d’affaires consolidé de 8.948 MDH, en baisse limitée de 0,5%. À change constant, le chiffre d’affaires est en hausse de 0,8% du fait de la croissance soutenue de la Data Mobile au Maroc (+18,5%) et à l’international (+23,9%) qui fait plus que compenser la baisse des revenus entrants. Durant cette période, le résultat opérationnel avant amortissements (EBITDA) du groupe Maroc Telecom atteint 4.649 MDH, en progression de 3,7% (+4,8% à taux de change constant). Cette évolution intègre l’impact de l’application de la norme IFRS. Hors cet impact, l’EBITDA serait en amélioration de 1,3% (+2,3% à taux de change constant). Le taux de marge atteint le niveau élevé de 52,0%, en hausse de 2,1 pt (+2,0 pt à taux de change constant) en raison notamment de l’impact favorable de la baisse des tarifs de terminaisons d’appel Mobile dans les filiales et de la maîtrise des coûts opérationnels. Hors impact IFRS16, la marge d’EBITDA est en amélioration de 0,2 pt (+0,7 pt à change constant).

À fin mars 2019, le résultat opérationnel (EBITA) ajusté consolidé du groupe Maroc Telecom s’établit à 2.904 MDH, en hausse de 1,5% (+2,3% à taux de change constant). La marge d’exploitation ajustée progresse de 0,6 pt pour atteindre le niveau élevé de 32,5%. Hors effet IFRS, l’EBITA ajusté serait en amélioration de 1,0% (+1,8% à taux de change constant). En cohérence avec le niveau prévu sur l’ensemble de l’année, les Capex hors fréquences et licences s’élèvent à fi n mars 2019 à 860 MDH, en baisse de 42,0% (- 40,9% à taux de change constant). Ils représentent ainsi 9,6% des revenus. Les flux nets de trésorerie opérationnels (CFFO) ajustés s’établissent à 2.773 MDH, en amélioration de 54,0% par rapport à la même période de 2018, sous les effets conjugués de la hausse de l’EBITDA et de l’optimisation des CAPEX entamée dès 2018. Malgré le durcissement de l’environnement fiscal et réglementaire au Maroc et à l’International, le résultat net ajusté part du groupe à l’international ressort en hausse de 0,5% à taux de change constant par rapport à la même période de l’année précédente. L’impact de l’IFRS reste très limité sur le résultat net part du groupe.

À l’international, un chiffre d’affaires de 3.937 MDH, en baisse de 1,7% à taux de change constant, en raison de la baisse des tarifs de terminaison d’appel Mobile nationaux ainsi que du trafic international entrant. Hors effet de la baisse des terminaisons d’appel Mobile, le chiffre d’affaires des fi liales serait quasiment stable (-0,4% par rapport à la même période de 2018). Sur la même période, le résultat opérationnel avant amortissements (EBITDA) baisse de 5,2% (-2,5% à taux de change constant), pour s’établir à 1.621 MDH, notamment en raison de nouvelles taxes et redevances sectorielles.


La licence burkinabaise payée
En mars 2019, la fi liale de Maroc Telecom au Burkina Faso a obtenu une licence Mobile globale incluant la 4G d’un montant de 1.334 MDH, payé en totalité au premier trimestre 2019. Maroc Telecom a signé avec Millicom, le 14 mars 2019, un accord en vue d’acquérir la totalité du capital de sa fi liale Tigo Tchad, premier opérateur mobile au Tchad. La réalisation de l’opération et par conséquent son accord défi nitif sont soumis à certaines conditions, en particulier l’approbation des autorités tchadiennes.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages