A lire aussi

18-10-2019 12:06

Le plan de l’Exécutif pour relancer la bancarisation

En plus d’avoir restreint l’application des avis à tiers détenteurs via la Direction générale des…
Rejoignez nous sur :
Finances

À l’occasion de la mise à jour de son programme d’émission de billets de trésorerie, Jet Contractors revoit ses prévisions concernant ses principaux indicateurs financiers.  Un programme d’investissements de 130 MDH sur 3 ans est prévu.

L’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) vient de mettre à jour le programme d’émission de billets de trésorerie de la société Jet Contractors plafonnée à 200 MDH. L’opération porte sur 2.000 billets de trésorerie d’une valeur nominale de 100.000 DH et dont la maturité est comprise entre 10 jours et 12 mois. Par ailleurs et d’après la note d’information publiée sur le site de l’AMMC, le taux d’intérêt pour cette opération sera déterminé en fonction des conditions du marché. Le groupe qui dispose d’un carnet de commandes en cours d’exécution de 2,1 MMDH à fin juin 2018, voit l’année se terminer sous de bons auspices et vise une croissance annuelle moyenne de 30% depuis 2012.

Jet Contractors s’attend en effet à fin 2018 à un chiffre d’affaires consolidé de 1,54 MMDH, soit en hausse de 24,7% par rapport à 2017 ainsi qu’un résultat net consolidé de 142 MDH, en appréciation de 31,5% comparativement à une année auparavant. La croissance serait également au rendez-vous en 2019 où le groupe espère enregistrer un chiffre d’affaires de 1,78 MMDH et un bénéfice de 187 MDH. Pour ce faire, ledit groupe se donne les moyens de ses ambitions. Jet Contractors prévoit un programme d’investissements de 130 MDH pour les 3 prochaines années. Son budget d’investissement prévisionnel s’élève à 41,1 MDH pour l’année 2018 et 42,8 MDH pour 2019 et 45,8 MDH pour 2020. Il est à savoir que Jet Contractors réalise un effort continu d’investissement en équipements productifs afin d’accompagner son développement technologique. Globalement, les investissements dédiés aux installations techniques ainsi qu'au matériel et outillage ont représenté en 2017 environ 60% des acquisitions, soit 16,4 MDH. Pour accompagner sa stratégie de développement, Jet Contractors s’appuie sur une politique de financement capable de respecter son équilibre financier. Cette politique associe ainsi le financement en capitaux propres, l’autofinancement mais aussi l’endettement (sur le marché financier et bancaire).

Par ailleurs, Jet Contractors ambitionne aujourd'hui de renforcer sa présence sur des projets en tous corps d'État (TCE) afin d'accompagner l'évolution de la demande vers des macros lots/clés en main et d'intégrer le groupe dans la chaîne de valeur de la construction. Ce nouveau positionnement s'est matérialisé par le poids de la contribution du TCE dans le chiffre d'affaires de la société qui est passé de 12% en 2014 à près de 45% en 2017. Pour rappel, Jet Contractors a eu recours à ce programme d’émission de billets de trésorerie afin d’optimiser son coût de financement à court terme en substituant de manière partielle ou totale les concours bancaires existants par des billets de trésorerie afin de faire face à ses besoins de trésorerie ponctuels induits par des variations de besoins en fonds de roulement en cours d’année (portées par les fluctuations de délais de paiement des différentes contreparties de la société). Diversifier les sources de financement pour une meilleure négociation avec ses partenaires financiers ou encore consolider son image auprès des investisseurs institutionnels à travers une visibilité accrue sur le marché des capitaux.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages