A lire aussi

17-09-2019 13:08

Affaire Griezmann: une sanction de 300 euros ou un huis clos pour le Barça

Transféré au FC Barcelone cet été pour 120 M€, Griezmann a enfin posé ses valises en Catalogne.…
Rejoignez nous sur :
Finances

La foncière immobilière va émettre un emprunt obligataire garanti d’un montant plafonné à 600 MDH. La société viserait également une introduction en Bourse à moyen terme.

L’introduction en Bourse de l’ex-Vecteur LV (filiale spécialisée dans l'immobilier locatif du groupe Label’Vie) arriverait plutôt que prévue. En effet, le groupe, qui prévoyait une IPO dans les 4 années à venir, fait ses premiers pas dans le marché des capitaux, en émettant un emprunt obligataire garanti d'un montant plafonné à 600 MDH. La société, rebaptisée Aradei Capital après l’opération de fusion-absorption de Vecteur LV et Petra, vise, à travers cette émission, à diversifier ses sources de financement externes et profiter d’un levier supplémentaire d’endettement à un coût optimisé. L’emprunt aura également pour objectif de financer une partie du programme d’investissements de l’entreprise, mais surtout de maintenir une trésorerie positive lui permettant de saisir toute opportunité de développement de nouveaux projets immobiliers.

Émergence des OPCI
Le secteur de l’immobilier locatif semble prendre ses marques dans le paysage économique marocain, et ce, malgré les décrets d’application relatifs aux organismes de placement collectif en immobilier (OPCI). Aradei suit de très près le développement de ce segment, et a décliné sa vision stratégique en conséquence. D’ailleurs, la société avait entamé, dès 2015, sa mutation en OPCI suite à la promulgation de la loi 70-14 régissant ces nouveaux instruments financiers. La volonté d’Aradei Capital consiste à orienter l’épargne vers des actifs immobiliers jusque-là inaccessibles, sauf à un nombre limité d’investisseurs dotés d’importants moyens d’investissement. La stratégie principale est donc de s’établir, au terme de cette mutation, en tant que premier OPCI au Maroc, offrant un rendement stable à ses actionnaires à travers un important portefeuille stratégique d’actifs immobiliers diversifiés. Au 30 juin 2018, Aradei Capital détient différentes catégories d’actifs dans 14 villes marocaines, à savoir 7 actifs indépendants (monolocataires) dans 7 villes marocaines, 10 galeries commerciales et 3 centres commerciaux à Marrakech, Tanger et Fès, un actif en cours de développement comprenant une composante commerciale et une composante résidentielle ainsi que 5 terrains en réserve foncière ou en vue de développer de nouveaux projets. Aradei Capital envisage d’atteindre une taille adéquate afin d’optimiser sa structure de coûts et, de facto, son rendement. La société prévoit ainsi de s’appuyer sur ses principaux relais de croissance, mais aussi sur le développement de nouvelles catégories d’actifs, notamment dans le professionnel, le résidentiel et l’industriel.

Un investissement de 3,4 MMDH
Dans le cadre de sa stratégie de développement, Aradei Capital prévoit d’allouer une enveloppe d’investissement de près de 3,4 MMDH sur la période 2018-2022. Environ 46% du budget du plan stratégique sera alloué au développement et à l’extension des galeries commerciales et autres biens d’exploitation. Le reliquat sera dédié à la création de nouveaux projets dans le cadre de sa croissance Greenfield. En parallèle, Aradei Capital a prévu de porter son chiffre d’affaires à 262 MDH en s’appuyant sur l’exploitation d’un portefeuille de taille stable et identique à 2017. Les actifs en cours de développement ou d’extension ne seront opérationnels et n’auront d’impact significatif qu’en 2019, année durant laquelle le chiffre d’affaires devrait s’élever à quelque 325 MDH. Le résultat net devrait, quant à lui, s’établir à 211 MDH en 2019 (contre 135 MDH en 2018). Cette première opération sur le marché des capitaux lui permettra d’appréhender les rouages du marché financier avant d’envisager une éventuelle introduction en Bourse. L’ambition est clairement affichée dans la note d’information de la société. «Le troisième volet de la stratégie privilégiée par Aradei Capital comprend, à terme, l’introduction de la société sur le marché réglementé de la Bourse de Casablanca. Cette initiative a pour but la levée immédiate de fonds, une liquidité accrue des titres et une appréciation du portefeuille à la valeur de marché». 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages