A lire aussi

16-09-2019 11:48

Les chargeurs des téléphones dans le viseur

Le ministère de l’Industrie, de l’investissement, du commerce et de l’économie numérique, en…
Rejoignez nous sur :
Finances

Les souscriptions sur le marché des adjudications, qui est la principale source de financement du Trésor, se sont établies à fin juin 2016 à près de 56,3 MMDH, en baisse de 21% d’après le dernier rapport de la DTFE. Pour ce qui est des conditions de financement du Trésor, celles-ci se sont nettement améliorées durant les six premiers mois de 2016.

Les souscriptions sur le marché des adjudications marquent une baisse !Principale source de financement du Trésor, les souscriptions se sont établies, à fin juin 2016, à près de 56,3 MMDH, en baisse de 15 MMDH (-21%) comparativement au volume souscrit au cours de la même période de l’année précédente, rapporte le dernier rapport en date de la Direction du Trésor et des finances extérieures. Compte tenu, principalement, des remboursements sur le marché des adjudications, qui se sont situés autour de 52,7 MMDH, l’encours de la dette intérieure a pu atteindre un montant global de 492,6 MMDH à fin juin 2016, en hausse de 26,8 MMDH (+5,8%) par rapport à fin 2015.

Amélioration des conditions de financement
Pour ce qui est des conditions de financement du Trésor, sur les six premiers mois de l’année, celles-ci ont pu bénéficier d’un abonnissement. Déjà, les taux appliqués sur le marché primaire ont poursuivi leur mouvement baissier au cours du mois de juin. Ainsi, par rapport à fin décembre 2015, les taux à 52 semaines et à 5 ans ont reculé, respectivement, de 72 et 83 points de base pour se situer à 1,85% et 2,29%. La même tendance a été observée au niveau des maturités longues, se matérialisant par une baisse importante de 88 points de base au niveau des taux à 10 ans, pour passer de 3,62% à fin décembre 2015 à 2,74% à fin juin 2016.

Maintien du flux positif des emprunts extérieurs
Par ailleurs, il est à noter que la situation des emprunts extérieurs du Trésor a dégagé un flux net positif d’environ 2,7 MMDH au cours du premier semestre de l’année 2016 contre un affaissement de 1,9 MMDH un an auparavant. Dans cette évolution, les tirages se sont établis à pas moins de 6,4 MMDH, en hausse de 4,7 MMDH par rapport à la même période de l’année 2015. D’un autre côté, les remboursements en principal ont enregistré un recul de 204 MDH (+5,3%) pour revenir à 3,7 MMDH, peut-on lire dans le même rapport. Concernant les taux, notons que la tendance baissière des taux des bons du Trésor s’est poursuivie au cours de ce premier semestre 2016. Sur le marché primaire (adjudications) comme sur le secondaire (échanges de titres entre investisseurs), les rendements de l’ensemble des maturités se sont dépréciés par rapport à la fin de l’année dernière. Les taux de certaines lignes de financement sont même devenus inférieurs au taux directeur au premier semestre. 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages