A lire aussi

09-12-2019 12:57

Fès: Arrestation d'un élève pour fausse alerte à la bombe

Le mis en cause a été placé en garde vue en attendant les nouveaux éléments de l'enquête qui…
Rejoignez nous sur :

 
Faut-il craindre l'eau Sidi Harazem? L'opérateur réagit à la polémique suscitée par la détection par l'Institut national d'hygiène de traces de contamination dans trois lots de bouteilles du format 0,5 litre.
 
Ainsi, après la montée au créneau de la Fédération des consommateurs, Sotherma a expliqué dans un communiqué que cette défection concerne trois lots uniquement.
 
L'industriel affirme avoir réalisé un diagnostic de l'ensemble du réseau de production pour identifier l’origine du problème, ce qui a permis de découvrir que seuls trois lots sont concernés. Ceux-ci ont été fabriqués sur une nouvelle ligne remplisseuse installée fin août dernier.
 
Ces lots, explique le management à LesECO.ma, ont été produits les 26 août, le 13 septembre et le 26 septembre derniers.
 
Ainsi, ajoute la même source, en accord avec le ministère de la Santé publique,l'industriel a actionné trois mécanismes, à savoir le principe de précaution, qui a consisté à l’arrêt immédiat de la production de la ligne concernée, le principe d'intervention, qui concerne le retrait de l'ensemble du lot des points de vente, et finalement le principe de traçabilité qui permet la réalisation d'un diagnostic de l'ensemble du réseau de production afin de parvenir à l'identification du problème.
 
Auprès de Sidi Harazem, on nous précise que les trois principes d'actions ont été exécutés avec succès et que Sidi Harazem a bien procédé au retrait de tous les points de vente. " Le danger n'existe plus ", nous assure-t-on.
 
 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages