A lire aussi

11-12-2019 15:29

Affaire Platini: La Fifa saisit la justice pour le remboursement de 2 millions de francs suisses

Résultat de recherche d'images pour "platini leseco"
La Fifa va saisir la justice suisse pour obtenir le remboursement de 2 millions de francs suisses…
Rejoignez nous sur :

CMCP International Paper a investi 700 MDH ces 5 dernières années pour améliorer son outil de production. L’objectif est de maintenir sa position de leader sur le marché national et de se renforcer à l’export.

À l’occasion de la célébration du 70e anniversaire de sa présence sur le marché marocain, le management de CMCP Intenational Paper nous a accueillis dans son siège à Casablanca. L’objectif de notre visite était de voir de plus près la chaîne de production de l’usine du groupe industriel située à Aïn Sebaâ mais aussi de revenir sur le parcours de l’opérateur et de ses réalisations dans le secteur du carton et du papier sur le marché national. En effet, producteur réputé d’emballages en carton ondulé et papier au Maroc, CMCP International Paper, filiale du géant mondial International Paper est riche d’une histoire prestigieuse qui en a fait un acteur incontournable dans son secteur. Investisseur de premier plan avec un montant global de 700 MDH ces 5 dernières années, le groupe innove constamment en termes de production et de technologies mises en œuvre dans ses 3 caisseries de production (Tanger, Casablanca et Agadir) d’une capacité globale de 250.000 tonnes, ses 8 unités de montage de plateaux réparties sur l’ensemble du territoire national et sa papeterie située à Kénitra.

Performances nationales et à l’export
Le groupe est également un acteur en permanente adaptation en termes de techniques de production et de mise à niveau de ses modes et approches de production. Cette double performance se traduit, de manière permanente, par l’acquisition et la mise en place de machines à la pointe des technologies et au top standard international qualité. «Ce qui engendre de manière conséquente l’augmentation de sa capacité de production et l’amélioration constante de ses performances sur sites», affirme Bertrand Laplaud, directeur général de la filiale Maroc & Région Afrique de l’Ouest de la multinationale.

Outre ses performances sur le plan national, CMCP International Paper a acquis ses lettres de noblesse sur le marché de l’export avec une capacité de production avant-gardiste, des délais de livraison optimums par toutes les saisons et la qualité de ses différents produits. Grâce à son envergure de renommée mondiale, le groupe dessert les marchés du Canada, de la Russie et plusieurs pays du continent africain. Son expertise, ses performances et le haut degré de qualification de son capital humain prédisposent CMCP International Paper à être et à agir également en entreprise citoyenne. Elle s’investit de manière directe, volontariste et sincère dans la protection de l’environnement alors que sa responsabilité sociale en fait un acteur engagé dans différentes actions à finalité citoyenne, notamment sa participation active à des programmes de sensibilisation et d’éducation des jeunes dans le cadre de programmes de recyclage. L’entreprise s’investit dans la lutte contre l’échec et l’abandon scolaires via Sanady, fondation dont le but est l’appui aux enfants défavorisés issus du milieu rural.

Une histoire datant de 1949
L’aventure de la Compagnie marocaine des cartons et papiers (CMCP) a démarré en 1949. Au départ l’entreprise est fondée par le groupe Ferdinand Beghin (groupe familial) avec la mise en place d’une première usine à Kénitra. À cette époque, la CMCP était une caisserie fabriquant des caisses d’emballage. En 2005, le groupe américain International Paper intègre son tour de table à travers l’acquisition de 65% de son capital. En 2007, la multinationale américaine acquiert 100% de son capital et mise alors sur la diversification de l’offre de produits et services de la compagnie. En 2013, la filiale marocaine change d’appellation et d’identité visuelle pour devenir CMCP-International Paper. Le groupe se renforce en 2017 avec l’acquisition d’une nouvelle unité d’emballages à Tanger (Med Packaging). Aujourd’hui, en plus des 3 caisseries de production, le groupe détient 8 unités de montage de plateaux réparties sur l’ensemble du territoire et une papeterie à Kénitra. Il est à noter que 65% des vieux papiers du Maroc finissent dans la papeterie de Kénitra qui ne fonctionne qu’à base de fibres recyclées.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages