A lire aussi

17-10-2019 11:49

Cartes d’abonnement. Après le Raja, succès chez le WAC

Les opérations d’abonnement lancées par les deux grands clubs casablancais de football connaissent…
Rejoignez nous sur :

Les groupes Realites et Mfadel se lancent dans un gigantesque projet intégrant des composantes hôtelières, bureaux, résidentielles, un centre de conférence et des commerces sur un foncier de 12.000 m² au cœur du quartier «Anfa Cité de l’Air».

Deux hôtels 4 et 5 étoiles, un appart-hôtel et un centre de conférences… C’est l’essentiel de l’offre du deal conclu, ce 4 septembre, entre le groupe de développement territorial français Realites, à travers sa filiale Realites Afrique, et le groupe Mfadel. Cette offre, qui s’inscrit dans le cadre de l’appel d’offres initié par l’Agence d’urbanisation et de développement d’Anfa (AUDA) pour le développement d’un projet à dominante hôtelière au sein de la première tranche de Casa Anfa, comprend également des immeubles à usage résidentiel, un immeuble de bureaux et des commerces de proximité. Le tout, sur un foncier de 12.000 m² au cœur du quartier «Anfa Cité de l’Air», à proximité de la Casa Finance City. Le projet donne les détails sur le début des travaux, mais le montant des financements n’a pas été communiqué. Il se situe sur le boulevard Moulay Abdellah Ben Cherif et bénéficie d’un emplacement idéal à Casablanca, doté d’une forte dimension environnementale, illustrée par la présence de nombreux espaces verts où se côtoieront des lieux de vie et de travail ainsi que des équipements de proximité. Il est desservi par le tramway et offre une excellente connexion au centre-ville et au réseau autoroutier, permettant de rejoindre l’aéroport international Mohammed V en moins de trente minutes en voiture.

«Ce partenariat avec Realites Afrique, opérateur international de renom, avec lequel nous partageons des valeurs communes, est stratégique pour le Groupe Mfadel. Il contribue à renforcer notre positionnement sur le segment mixed-use et l’hôtellerie. Le Groupe Mfadel signe ainsi son retour sur la ville de Casablanca en apportant une réponse globale et intégrée au développement de son nouveau quartier d’affaires», a indiqué Yassine Mfadel, directeur général du groupe éponyme.

Pour sa part, Yoann Choin-Joubert, président-directeur général du Groupe Realites, estime que le deal avec cette entreprise marocaine de «renom», le Groupe Mfadel, «est à la fois la reconnaissance de la qualité de notre travail et une opportunité unique de consolider notre ancrage dans le royaume. Ce projet significatif au cœur de Casa Anfa est un véritable démonstrateur de ce que la ville moderne peut offrir de mieux à ses usagers». Il faut noter que les deux entreprises n’en sont pas à leur début. Elles sont se sont déjà illustrées dans de grands chantiers. Le Groupe Mfadel, créé par son président Mohamed Mfadel il y a plus de 35 ans à Casablanca, fait partie des précurseurs du concept des résidences privatives et balnéaires au début des années 2000. En 2016, il a signé un partenariat avec un opérateur international des télécoms pour le développement d’un business center de 16.000 m². Le Groupe Mfadel, qui poursuit aujourd’hui son développement, a lancé en 2018 la première tour bioclimatique de la ville nouvelle de Zenata, projet constitué de 129 unités résidentielles à l’architecture moderne, répondant aux exigences en matière de construction et de matériaux propres aux éco-cités.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages