A lire aussi

11-12-2019 10:25

Des membres fédéraux quittent la Fédération royale marocaine de rugby

Des membres du comité directeur de la Fédération royale marocaine de rugby ont annoncé leur…
Rejoignez nous sur :

Jumia annonce ses résultats du deuxième trimestre 2019 marqués par la poursuite de la forte croissance des facteurs déterminants et la hausse de sa marge brute de 94%. La plateforme de commerce en ligne veut s’appuyer sur Jumia Pay, le moyen de paiement prépayé du groupe pour accélérer la cadence.

Les attentes de Jumia n’ont pas été déçues. La plateforme de commerce en ligne a récemment dévoilé les résultats du deuxième trimestre de l’année en cours et ils sont encourageants. «Nous continuons de mettre en œuvre notre stratégie financière visant à générer une forte croissance de nos principaux moteurs, tout en accélérant la monétisation, optimiser les coûts et développer JumiaPay. Au cours du deuxième trimestre de 2019, le volume brut de marchandises (VBM) a augmenté de 69% sur un an et sa marge brute a grimpé de 94%. Quant au taux de perte qui s’élevait à 66,7 millions d’euros, elle a chuté de 1,48%», ont notamment affirmé Sacha Poignonnec et Jeremy Hodara, co-PDG de Jumia. Ces résultats, expliquent-t-ils, reflètent le dynamisme et la volonté de l’entreprise à mettre sur le marché des produits de qualité, des campagnes de promotion sur ses 14 marchés africains avec des réductions allant jusqu’à 75% ainsi que la confiance renouvelée des clients. À cela, il faut ajouter la forte croissance du marché africain. Le nombre de clients actifs au 30 juin 2019 était de 4,8 millions, en hausse de 3,2 millions par an. Ce chiffre était de 4,3 millions à la fin du premier trimestre de 2019. «Ces hausses résultent de notre concentration continue sur la sélection, le prix et la commodité car nous nous efforçons d’être la destination ou plus exactement la boutique en ligne préférée des consommateurs africains pour tous leurs besoins quotidiens. Au cours du deuxième trimestre de 2019, nous avons mis l’accent sur le dialogue avec les consommateurs par le biais de campagnes commerciales telles que nos campagnes «Mobile Week» et «Ramadan», explique le management de la plateforme e-business. «Nous restons concentrés sur tous les aspects de notre stratégie de croissance, en particulier JumiaPay, tout en continuant à démocratiser son utilisation sur nos marchés», ajoute-t-il.

Le management de Jumia, très optimiste quant aux perspectives de Jumia Pay, moyen de paiement prépayé du groupe qui cherche à réduire les paiements à la livraison, insiste sur la nécessité de diversifier les sources de revenus de Jumia. Et la plateforme de paiement sécurisée, destinée à la fois pour des utilisations personnelles et commerciales, sera la cheville ouvrière de cette nouvelle stratégie. Développée à l’origine pour faciliter les paiements numériques sur le marché de Jumia, elle est maintenant utilisée en dehors des «transactions de base sur le marché de détail». Ce service est désormais disponible pour les autres secteurs d’activité dans la livraison de nourriture et la réservation d’hôtels dans certains pays dont le Nigéria et l’Égypte, deux plus grands marchés où le service est le plus prometteur. Au dernier trimestre de 2018, plus de la moitié des transactions du marché facilitées par Jumia Pay sur son marché provenaient des deux pays africains. Dès lors, l’exploitation de Jumia Pay en tant que marché des services financiers et la connexion des institutions financières à ses vendeurs et à ses consommateurs constituent «une extension très naturelle de notre marché existant», a indiqué Poignonnec. Jumia Pay pourrait également être utilisé pour «traiter les paiements pour le compte de marchands tiers», poursuit Poignonnec qui ajoute que «les marges de traitement des paiements sont très attractives».

Jumia Pay performe
JumiaPay est désormais proposé dans six pays - le Nigeria, l’Égypte, la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Maroc et le Kenya. Ensemble, ces six pays ont représenté une population combinée de près de 440 millions de personnes en 2018, selon les données de la Division de la population des Nations Unies. La portée de Jumia Pay a été également étendue au-delà du marché des biens matériels de Jumia. Au 31 décembre 2018, JumiaPay n’était disponible que dans le segment des biens matériels du groupe. Il est maintenant également disponible dans les services à la demande, Jumia Food, et dans les hôtels ainsi que des portails de réservation Jumia Travel dans certains pays. Enfin, la plateforme du commerce en ligne a promis de continuer d’élargir la gamme de services financiers et numériques offerts par tiers, propulsés par JumiaPay. Au Nigeria, par exemple, les consommateurs peuvent désormais accéder aux microcrédits proposés par une startup fintech locale, aux côtés des billets d’événement proposés par un fournisseur de billetterie local. En Égypte, au deuxième trimestre de 2019, Jumia a commencé à distribuer des services à partir de contrats locaux permettant aux utilisateurs d’acheter leurs bons sur la plateforme Jumia, en utilisant JumiaPay. 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages