A lire aussi

12-12-2019 11:31

Cinquantenaire de l'OCI: Le roi Mohammed VI appelle à l'adoption d'une feuille de route nouvelle dans les pays membres

Le Roi Mohammed VI, a adressé un message aux participants à la cérémonie de commémoration du 50è…
Rejoignez nous sur :

Après une expérience réussie auprès de diverses entités, de l’industrie lourde à l’hôtellerie 5 étoiles en passant par les institutions gouvernementales internationales dans toute l’Europe, la société suisse OPSMAN Consulting, spécialisée dans la sécurité privée, s’installe au Maroc.

L’antenne de la société belge s’installera à Rabat à travers l’entreprise Opsman Consulting Africa, avec l’ambition de changer les paradigmes en matière de conseil en gestion de la sécurité au Maroc et de «démontrer que la sécurité ne peut être efficace que grâce à un processus cohérent et méthodique d’analyse et de quantification des risques en amont», indique la société dans un communiqué de presse.

À cette occasion, une soirée inaugurale est prévue le 27 juin au Most Event à Casablanca en présence de l’ambassadeur de Belgique au Maroc et quelque 50 invité VIP, principalement les CEO des principales entreprises du royaume. Serait-il raisonnable, s’interroge-t-on, de se rendre chez le médecin pour se plaindre d’un mal de ventre et que celui-ci, sans auscultation, examen ou question poussée, prescrive un traitement? Certainement pas. Pourtant, c’est ainsi qu’agissent beaucoup d’entreprises, petites ou grandes, en cas de problème lié à la gestion de sécurité», regrette-t-on auprès de la société belge qui se présente comme un artisan de la sécurité privée au service de ses clients. «Chaque client, chaque entreprise, chaque événement a ses risques propres, liés à sa structure et à son activité. Nous n’avons pas des produits «génériques», tout prêts sur nos étagères, pour la simple et bonne raison que les risques et les schémas de gestion d’un client ne sont pas les mêmes d’une structure à l’autre. Dès lors, il est primordial de disposer d’une méthodologie précise et fiable, mais aussi flexible, qui permet une implémentation efficace de nos solutions». Au Maroc, souligne-t-on auprès d’Opsman Consulting, la question de l’insécurité est croissante et «nous avons vécu récemment plusieurs cas de crise –boycott en chaîne, déraillement de train- où les mesures préventives n’avaient pas été mises en place en amont, pour éviter de telles situations comme pour communiquer en situation de crise». En général, ce n’est qu’une fois face à la crise que les solutions palliatives ou rectificatives sont envisagées mais, une fois que le mal est fait, il risque de coûter cher, non seulement en termes financiers ou matériels mais pire, en touchant l’actif le plus précieux pour l’entreprise : sa réputation auprès du public.

Opsman Consulting, qui opère depuis 2013 dans toute l’Europe avec succès, s’est perfectionnée au fil de ses missions internationales. Elle estime qu’il est nécessaire de repenser le secteur de la sécurité au Maroc vu que la base législative pour réguler les activités de la sécurité privée dans le royaume existe. Cependant, son application en matière de formation et de validation de compétences reste insatisfaisante.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages