A lire aussi

18-06-2019 10:29

Production. L’industrie en convalescence

La production de l’industrie manufacturière aurait connu une hausse due notamment à une…
Rejoignez nous sur :

Forbes place la banque marocaine en tant que la plus performante du réseau bancaire au niveau national. En effet, le groupe a assuré une bonne évolution ces dernières années, qui le place dans la position de leader du marché.

Comme à son accoutumée et dans sa publication annuelle Global 2000, le magazine américain Forbes dresse le classement des compagnies les plus performantes dans le monde. En tête du classement arrive la Banque industrielle et commerciale de Chine et ceci pour la 7e année consécutive. En effet, la Banque étatique chinoise gère un actif de plus de 4.000 milliards de dollars et emploie près d’un demi-million de personnes ! Par ailleurs, la présence des entreprises marocaines dans ce classement mondial est effective puisque parmi les entreprises les plus puissantes au monde, on retrouve trois opérateurs nationaux présents dans le classement. Il s’agit d’Attijariwafa bank (AWB) qui occupe la tête du peloton (1143e du classement), suivie par Maroc Telecom (1508e) et le groupe Banque Populaire (1855e). En effet, depuis plusieurs années, la banque accumule des performances financières positives qui lui on permis d’occuper cette position de leader du classement Forbes pour le Maroc. Et ce n’est pas tout puisque la banque occupe également le positon de leader dans le marché bancaire national. Au-delà d’une assise financière solide, renforcée par une récente augmentation de capital de 2,4 milliards de dirhams, la banque offre «une rentabilité financière attrayante» selon les analyses des sociétés de bourses, drivée essentiellement par une efficacité opérationnelle, un coût du risque optimisé et une présence étendue dans des pays africains à fort rendement. Attijariwafa bank est leader sur le marché marocain en termes de distribution de crédits et se positionne en 2e position en termes de collecte des dépôts. «Notre stratégie a été d’accompagner l’économie nationale à tous les niveaux. Nous continuons à financer plus d’un ménage sur trois au niveau de notre pays», avait précisé Mohamed El Kettani, PDG du Groupe Attijariwafa bank lors de la dernière présentation des résultats. Notons que le groupe bancaire a distribué 20 MMDH de nouveaux crédits en 2018 en faveur des ménages, avec plus de 700.000 ménages financés.

Solidité financière
À fin 2018, le groupe a publié un RNPG de 5,7 MMAD contre 5,4 MMAD en 2017, soit une amélioration de 5,8%. Le PNB (Produit net bancaire), lui, est en progression de 3,4% à 22,4 MMDH. Ces bonnes performances ont été tirées par la bonne tenue de l’activité au Maroc où l’exercice s’est distingué par une très bonne performance en matière de distribution de crédit pour le financement de l’économie marocaine. De même, la performance d’un certain nombre de filiales dans le reste de l’Afrique, en particulier au Sénégal, en Côte d’Ivoire et en Tunisie explique cette très bonne dynamique. Ceci dit, cette tendance haussière risque de se répéter pour 2019, les analystes de la place s’attendent à un PNB en progression de 5,3% à 23,6 milliards de dirhams et à un résultat net part du groupe en hausse de 2,5% à 5,85 milliards de dirhams, compte tenu de la contribution sociale de solidarité. En effet, depuis quelques années, le groupe tire profit de son expansion en Afrique avec ses différentes acquisitions. Aujourd’hui, la part des résultats à l’international du groupe bancaire représente désormais 29,2% de son RNPG. De ce fait Attijariwafa bank conforte son développement à l’international, notamment sa plateforme de développement de l’Afrique de l’Ouest avec désormais une présence dans quatre des huit pays de l’Afrique de l’Ouest grâce au rachat en 2009 des filiales du Crédit Agricole. Ces acquisitions conjuguées à la forte croissance enregistrée dans la banque de détail en Tunisie permettent au groupe de se positionner comme un acteur de référence en Afrique. Par ailleurs, le groupe continue à être confiant sur la situation en Côte d’Ivoire et au Sénégal, qui présentent de bonnes perspectives. Le Groupe Attijariwafa bank, premier groupe bancaire et financier du Maghreb, avec plus de 7,9 millions de clients et 17.223 collaborateurs, est une multinationale panafricaine. Présent dans 25 pays, ledit groupe se donne pour priorité la proximité avec ses clients et les met au coeur de sa stratégie via son ambitieux programme de bancarisation et ses efforts d’innovation continus.


Nominée pour être la «Banque africaine de l’année»
Le groupe Attijariwafa bank figure parmi les banques nominées pour le trophée de la banque africaine de l’année. AWB est en lice avec Afrexim bank, Ecobank (Éthiopie), Equity Group (Kenya), Mauritius Commercial Bank (Maurice) et Trade and Development Bank. Elle est la seule banque marocaine nominée toutes catégories confondues. Les prix African Banker Awards, qui récompensent chaque année les principaux acteurs dans le secteur bancaire africain seront décernés le 12 juin prochain à Malabo (Guinée équatoriale).

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages