A lire aussi

17-09-2019 16:24

Tunisie: Saied (18,4%) et Karoui (15,58%) au 2e tour des Présidentielles

Le second tour de la présidentielle en Tunisie opposera l'universitaire indépendant Kais Saied et…
Rejoignez nous sur :

Le directeur général de Jumia Maroc, Larbi Alaoui Belrhiti, a sonné la cloche, aujourd’hui à Casablanca, célébrant ainsi l’entrée en bourse de New York de Jumia sous le symbole «JMIA». Vendredi, le leader africain du commerce en ligne a levé 196 millions de dollars pour cette entrée en bourse. Jumia débutera son aventure sur le célèbre parquet du New York Stock Exchange.

«Jumia est la première société africaine à rayonner à l’international. Pour le groupe, c’est un jour historique mais l'entrée en Bourse n'est qu'une étape, nous ne sommes qu'au début d'un long voyage. Nous allons continuer à travailler encore plus dur pour gagner la confiance de nos partenaires, des consommateurs et de toutes les parties prenantes à tirer profit de cette révolution technologique», a commenté ce lundi Alaoui Belrhiti lors d’un point de presse dans les locaux de Jumia.

Tous les employés de Jumia à travers l’Afrique ont sonné la cloche, au même moment que se déroulait la cérémonie à Wall Street à New York.

L’entreprise avait déposé à la mi-mars les papiers préparant son arrivée à la Bourse de New York. Elle a précisé vendredi qu'elle allait offrir 13,5 millions d'American Depositary Receipts (ADR) au prix de 14,50 dollars l'unité, soit au milieu de sa fourchette de prévisions initiales (entre 13 et 16 dollars). Les ADR sont des certificats permettant à une entreprise étrangère d'être cotée aux États-Unis sans avoir à se plier aux lourdes exigences réglementaires du pays.

Désormais présente dans 14 pays en Afrique, Jumia propose à ses utilisateurs une plateforme reliant les vendeurs aux consommateurs, un service de logistique permettant l'expédition et la livraison de colis des vendeurs aux consommateurs et un service de paiement facilitant les transactions entre les utilisateurs actifs. L'entreprise se targue de compter, selon son DG, 4 millions de consommateurs et 81.000 vendeurs.

La plateforme panafricaine d'e-commerce a réalisé en 2018 un chiffre d'affaires de 130,6 millions d'euros, en hausse de 40% sur un an. Et le volume des transactions réalisées sur ses plateformes s'est élevé en 2018 à 828,2 millions d'euros, ce qui correspond à une progression de 63% par rapport à l'année précédente.

Fondée en 2012, Jumia a pour mission de fournir des services innovants, pratiques et abordables pour les consommateurs africains, en tirant parti, des opportunités offertes par la technologie. Jumia a permis également aux entreprises de se développer davantage en utilisant sa plate-forme pour atteindre des consommateurs à travers tout le continent.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages