A lire aussi

12-11-2019 11:51

Gastronomie: Une semaine pour consacrer le Made in Italy

Le Maroc accueille la 4e édition de « La Semaine de la cuisine italienne dans le monde » du 18 au…
Rejoignez nous sur :

L’édition 2018 des Financial Afrik Awards a consacré le groupe Banque centrale populaire (BCP). Ce dernier a, en effet, reçu un trophée dans la catégorie «Deal de l’année», en reconnaissance de son opération de rachat des filiales africaines du groupe français BPCE. Le prix a été décerné à la BCP en marge de la soirée de présentation des «100 personnalités qui transforment l’Afrique», organisée ce mardi 11 décembre à Abidjan par le mensuel économique et financier panafricain Financial Afrik. Quelque 120 décideurs financiers se sont réunis pour l’occasion dans la capitale ivoirienne, en marge d’un panel de haut niveau sur la communication financière.

Selon le magazine, «le jury a porté son choix sur la BCP et son directeur général à l’international, Kamal Mokdad, acteur d’une acquisition (rachat des filiales africaines de BPCE) porteuse de sens et de pérennité du point de vue politique, économique, financier et social».

En septembre 2018, le groupe Banque centrale populaire a annoncé être entré en négociations exclusives avec le groupe BPCE, celui-ci ayant retenu son offre ferme pour l’acquisition de ses participations dans quatre banques en Afrique, soit la Banque internationale du Cameroun pour l’épargne et le crédit, la Banque malgache de l’Océan indien, la Banque commerciale internationale en République du Congo et la Banque tuniso-koweïtienne en Tunisie. Cette opération d’acquisition devrait donc permettre au groupe BCP d’accélérer de manière significative son développement en élargissant sa couverture géographique à 17 pays en Afrique.

Cette action s’inscrit dans le cadre de la vision stratégique définie pour l’international, qui a pour objectif de construire le premier groupe bancaire du continent, solidaire et à fort ancrage local. Elle devrait permettre aux banques concernées de s’adosser à un partenaire financier et industriel de qualité, disposant d’une solide expérience dans le domaine bancaire, et en mesure de développer davantage leur activité, notamment en matière de contribution à l’inclusion financière et de financement des entreprises. Parmi les 100 personnalités qui ont transformé l’économie africaine, le ministre béninois des Finances, Romuald Wadagni, désigné «Ministre des Finances de l’année» dans un top 5 ministériel qui comprend aussi ceux éthiopien, sénégalais, ghanéen et ivoirien. Le magazine Financial Afrik a ainsi primé le ministre pour, entre autres, son leadership, son sens du management et son savoir-faire. 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages